Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

mardi 25 septembre 2012

De l'autre côté de la frontière

Nous nous sommes bien promenés en ce mois de septembre !

Cette fois-ci, en une belle journée cadeau de la fin de l'été, nous sommes allés avec des amis venus du Nord tout en haut de la Rhune, montagne qui domine le Pays Basque.
C'est une des attractions les plus prisées dans la région et après 35 mn de montée dans un petit train à crémaillère nous avons une magnifique vue des côtes landaises aux montagnes espagnoles.
Ce jour-là, une brume de chaleur nous limite l'horizon mais de Biarritz à Fontarrabie tout se découvre, en particulier la baie de St Jean de Luz





De courageux marcheurs gravissent les pentes raides au milieu des fougères et des pottoks, ces fameux petits chevaux basques. L'arrivée est rude !














Un petit restaurant nous accueille à l'ombre des platanes et nous filons ensuite du côté espagnol, au Cap Higuer qui ferme la baie d'Hendaye.
De là une très jolie vue sur la Rhune d'où nous venons et sur le chateau d'Abbadie que nous avions visité il y a quelques années. Il y a un monde fou sur les plages et plein de voiliers sont de sortie ; ils doivent bien se régaler avec ce léger vent.
Dans une crique c'est plutôt bronzette sur les bateaux à moteur, là les fonds sont transparents et la mer couleur turquoise.
L'embouchure de la Bidassoa entre Hendaye et Hondarribia est bien nette lorsque nous passons sur la corniche.



Un peu en hauteur au-dessus du vieux quartier de pêcheurs, la vieille ville fortifiée de Fontarrabie (Hondarribia en basque) est très agréable à parcourir à l'ombre des maisons aux balcons fleuris et sur les ruelles pavées.
Halte bienvenue sur la Place d'Armes, devant le château transformé en hôtel de luxe (El Paradorès)


















Et pour finir, juste le plaisir de quelques façades typiquement basques espagnoles :




lundi 10 septembre 2012

Le Pays Toy


Encore en vadrouille ?

Il n'y a rien de plus agréable que de partir quelques jours de la maison, pas toujours bien loin mais avec l'impression d'avoir repris des vacances...
Beau-frère et belle-soeur sont en ce moment vers Luz St Sauveur, nous sommes allés les rejoindre le temps de trois belles balades en montagne.
Luz est au pied de la vallée qui mène au cirque de Gavarnie et le passage que cela génère en fait une petite bourgade plutôt animée, proposant plein de spécialités locales (tourte aux myrtilles, gâteau à la broche, saucisson des montagnes...) qui nous font bien envie !

Première balade au-dessus de Barèges, face au domaine skiable, sur un chemin balcon bien ombragé qui nous emmène de tables d'orientation à belles granges en pierre. Sur le retour nous aurons en vue, au fond de la vallée, le col du Tourmalet ; d'ailleurs nous voyons en tout petit sur les lacets de la route des colonnes de cyclistes amateurs qui gravissent ce col mythique.





 

Pour la deuxième randonnée nous décidons de faire un peu plus de dénivelée et de monter au lac d'Oncet, au pied de l'Observatoire du Pic du Midi de Bigorre.
Nous nous arrêtons dans un des lacets de la route qui monte vers le Tourmalet et nous voila à l'assaut de la montagne... en fait, le chemin ne monte pas trop raide, un vent léger nous rafraichit des dernières chaleurs de l'été et à petits pas nous nous rapprochons du lac.
Le paysage sur les sommets du Massif de Néouvielle est superbe et nous nous amusons à entendre les cris de joie des parapentistes qui planent au hasard des coups de vent.
Sur la crête, face à nous, les dômes tout blancs de l'observatoire apparaissent, nous voyons nettement les cabines du téléphérique qui déversent les visiteurs mais aussi les amateurs de sensations fortes qui dévalent les pentes à VTT... il faudra faire attention à leur laisser le passage ! grrrrrrrrrrr !
Après deux heures de grimpette d'abord un laquet bien vaseux puis, caché dans une cuvette aux parois caillouteuses, voici le lac d'Oncet ; des blocs de rochers nous accueillent pour un pique-nique bien confortable...
Autour du lac des pêcheurs espèrent une truite, des jeunes randonneurs prennent un bain rafraichissant, des familles profitent d'un des derniers samedis de beau temps et après une bonne pause nous entamons la descente du retour.
Le soleil a tourné, les lumières ne sont plus les mêmes, c'est toujours aussi beau et là-bas au loin le parking nous semble inaccessible...








Une bonne bière au col du Tourmalet et nous rentrerons juste avant l'orage du soir.

Ce troisième jour nous partons refaire une jolie randonnée facile au départ du lac des Gloriettes au-dessus du village de Gèdre. Cette randonnée nous amène aux cabanes d'Estaubé en longeant un torrent, au milieu de prairies d'herbe rase dont raffolent les marmottes et les troupeaux en estive.
Le cirque d'Estaubé est moins connu que celui de Gavarnie ou Troumouse, il est juste entre les deux mais qu'il est sauvage !
Le lac est très bas en cette saison, l'été a été sec et du coup c'est un peu moins joli !
Pique-nique pratiquement les pieds dans l'eau pendant que des marmottes batifolent juste devant nous.
Prenons-en plein les yeux ! c'est trop beau !






 Au hasard de nos promenades mon oeil s'est porté sur quelques détails...


Pensez à cliquer sur les photos pour les voir en plus grand !