Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

mardi 5 juin 2012

A la découverte des Pays Baltes

En fin de semaine (du 9 au 25 juin) nous partons tout au Nord découvrir l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, trois pays frontaliers, longtemps sous le joug russe mais avec chacun sa spécificité.

D'abord un petit rappel, où se situent ces pays exactement ?
En bord de la mer baltique et frontalier avec la Russie, la Biélorussie et la Pologne au Sud


Voici un aperçu du circuit prévu mais entre les capitales nous nous donnons la possibilité de modifier un peu le trajet en fonction du temps (distance et météo) et des envies de visites.
Normalement nous aurons autour de 20° et pas trop de pluie, idéal pour se promener !


Nous atterrirons à Tallinn, capitale de l'Estonie au Nord.
Visite 3 jours puis nous récupérons une voiture de location et direction Tartu après un passage au parc de Lahemaa en bord de la mer baltique, passage aussi par les villages de pêcheurs des vieux croyants sur les rives du lac Peïpous.
Passage en Lettonie et découverte du parc national de la vallée de la Gauja (Cesis et Sigulda)
3 jours à Riga capitale du pays
Château de Rundale avant d'arriver à la Colline des Croix du côté de Siauliai en Lituanie
2 jours vers la côte de l'ambre et le delta du Niémen
Et nous rendons la voiture avant de terminer par la visite de Vilnius.

NOUS c'est comme toujours nos amis Yolande et Jean-Marie, Papipic et moi... On ne change pas une équipe qui gagne !!!

J'essayerais de mettre régulièrement un billet sur ce blog et vous donner quelques nouvelles




En haut, Riga puis Tallinn et Vilnius, juste pour un premier aperçu !


Récit du voyage :

ESTONIE - TALLINN - TARTU

lundi 11 et mardi 12 juin -

Très bon voyage avec une escale à Munich, nous sommes installés dans un chouette hôtel dans la vieille ville dès 14 h (Meriton Old Town). Il pleuviote et il ne fait pas très chaud mais ça ne nous empêche pas d'aller rapidement à la découverte de la ville d'autant plus que nous avons rendez-vous avec une guide qui parle français à 16 h
Premiers regards très agréables,  deux zones à visiter, la vieille ville ceinte de remparts et la colline de Toompea juste au-dessus, le tout entièrement piétonnier ! un vrai régal à part beaucoup de pavés inégaux... c'est une ville très ancienne qui a gardé tout son charme médiéval et en joue d'ailleurs avec des personnages costumés à tous les coins de rues. Partout, de belles rénovations
Nous faisons avec la guide le tour des principaux lieux, histoire du pays et de la ville.... sous la pluie pour finir la journée, dommage !
Ce soir restaurant médiéval comme il se doit mais cuisine presque... française !






Il fait un beau soleil sur la ville lorsque nous partons ce deuxième jour. Nous commençons par l'une des portes des remparts (Tour dite de la Grosse Margurite)  nous suivons le tour extérieur des murs par de charmantes ruelles, le passage Ste Catherine nous ravit, plein de marchandes de lainages et de vêtements en lin sont installées sur notre chemin.

Nous grimpons dans une des tours et nous suivons un moment le chemin de ronde, nous avons à nouveau une belle vue sur les toits rouges, sur les bulbes et les clochers.







Ensuite balade vers la porte Viru et le joli marché aux fleurs et nous profitons du beau temps pour retourner comme la veille sur la colline sur Toompea et profiter des jolies vues du belvédère.
Au passage nous admirons les façades particulières des maisons avec la poulie pour monter le grain et les girouettes sur les toits
 A chaque fois nous traversons la ville dans un sens puis dans l'autre, ça monte, ça descend, escaliers en pierre ou rampe pavée, nous nous repérons bien et ce n'est pas si grand.
Pas mal de groupes de touristes ce matin, au large sur le port nous voyons plein de bateaux de croisières à quai.
Nous pensions pique-niquer le midi mais pas la moindre petite épicerie ni même un vendeur de sandwich dans la vieille ville... nous nous rabatons sur un snack (le Kompressor) ambiance étudiante et très sympa où nous nous régalons d'une bonne salade... quel plaisir de s'assoir un peu... quant aux demi-litres de bière... ils ont fait leur apparition !!
Après-midi dans le parc de Kadriorg à quelques kms de la ville : palais d'été des tsars russes, palais présidentiel, beaux jardins et Musée d'Art Contemporain (le Kuma) batiment ultra-moderne.
Nous n'en avons encore pas assez et nous finissons l'après-midi par une très jolie promenade au pied des remparts nord en traversant les réalisations du Festival des Jardins.
Nous aurons eu du soleil toute la journée..





Nous rentrons du restaurant, cave voutée, où le poisson était excellent.
Au lit ! les jambes ont besoin de repos !



mercredi 13 juin - Tallinn

Encore une superbe journée ensoleillée, c'est quand même bien plus agréable pour se balader !
Ce matin nous partons par la rue Pik où nous avons plusieurs choses à observer : les trois soeurs (trois maisons accolées), la Guilde des Têtes Noires (une confrérie de chevaliers) quelques maisons art nouveau et nous visitons l'intérieur de l'église du St Esprit avec des galeries en bois magnifiques.



Nous traversons la place de la Mairie où se tient un marché artisanal, balade au milieu des étals, beaucoup d'articles en lin, en bois de genévrier, de lainages et de tas de babioles habituelles pour touristes.





Dans un coin de la place nous visitons une très ancienne pharmacie du 15 ièm s. et nous allons vers le Musée Médiéval de l'Eglise St Nicolas (magnifique Danse Macabre) puis nous finissons la matinée par le Musée de la Ville (très intéressantes maquettes de Tallinn)

Ouf ! nous nous posons à nouveau au Kompressor et nous nous laissons tenter par des énormes pancakes fourrés aux champignons, au fromage ou aux crevettes... nous sommes calés !

Trois jolies estoniennes nous accompagnent ensuite jusqu'à la Tour "Kiek on de Kok" car nous avons du mal à trouver l'accès. Plus d'une centaine de marches en pierre à monter, à descendre, des salles avec instruments de torture et de belles vues sur la ville toujours sous un ciel bleu.






En sortant de la Tour nous découvrons un quartier plus moderne empreint de la récente histoire de l'Estonie (indépendance vis à vis des Russes)
Nous entrons ensuite dans la maison de la plus ancienne et  la plus riche des Guildes de Tallinn, celle des marchands, transformée aussi en Musée et qui trace l'histoire du pays.
Nous rentrons vers 6 h à l'hôtel pour un peu de repos avant la recherche d'un restau. Ce soir nous voulons vraiment manger estonien.
En passant devant une belle maison nous faisons les curieux et on nous permet de jeter un oeil car il s'agit de l'ensemble du théatre municipal, un dernier regard aussi sur les remparts.




Je rajoute deux photos un peu surprenantes, une d'une jardinière entourant les terrasses d'un restaurant : elles sont toutes remplies d'un mélange de fleurs, de légumes et d'aromates, voilà un potager à portée de la main ! et celle d'un détail de façade : un petit vieux surveillant la sortie des prostituées de la maison d'en face !



Demain nous quittons Tallinn, nous louons une voiture direction Tartu par le chemin des écoliers.

Voilà une ville qui nous a beaucoup plu, d'abord le plaisir de pouvoir tout faire à pied, celui d'aller de découvertes en découvertes dans les ruelles, celui d'admirer de magnifiques musées, celui de trouver les gens charmants et de pouvoir communiquer du moins en anglais, celui de profiter de la nature en ville et celui surtout de connaitre un nouveau pays... et ce n'est pas fini !

Jeudi 14 et vendredi 15 Juin - Parc de Laheema/arrivée à Tartu




Avant de quitter Tallinn, la veille au soir, nous avons voulu faire un vrai repas estonien... pensez-vous que nous sommes arrivés à la fin des plats ? Nous aurions pourtant du nous douter de ce qui nous attendait en voyant les jardinières du restaurant !

Nous partons vers l'Ouest vers le parc de Lahemaa en bord de la mer baltique. Premier arrêt aux chutes de Jurgala, les plus hautes du pays (8 m) pas trop impressionnant mais la couleur de l'eau (ferrugineuse) nous surprend et surtout nous faisons la connaissance des moustiques estoniens depuis que nous sommes à la campagne...
Balade d'une heure en forêt et sur des chemins aménagés sur des marécages, c'est superbe.
Arrivée en fin de matinée à Kasmu, petit village qui s'étale en bord de mer, typique par ses gros rochers ronds, restes des glaciers millénaires, et ses maisons colorées en bois. Après une bonne marche un snack nous accueille au bord de l'eau. Au fait, il fait toujours un temps magnifique !






Nous terminons notre visite du parc par le Chateau de Palmsee et ses jardins. Visite très chouette, c'est une belle maison bourgeoise avec un beau mobilier et une façon de présenter les vêtements d'époque très ludique... Visite aussi d'une magnifique orangerie, d'un musée du vélo, d'écuries etc...





Il nous faut une heure et demie de voiture pour arriver au lac Peipous, nous traversons des kms de forêts de sapins ou de bouleaux  qui cherchent le soleil bien haut, des sous-bois couverts de mousse, c'est vraiment joli. Les routes sont très bonnes et la circulation rare.
Nous traversons plusieurs villages qui bordent cet immense lac, en face c'est la Russie, ce lac gèle en hiver ! aujourd'hui des gens s'y baignent sur les plages aménagées.
Nous avons quelques surprises : jolies rues bordées de ces maisons en bois, petites églises cachées dans la verdure et toujours très peu de population.







Nous arrivons à Tartu en fin d'après-midi et après notre installation à l'hôtel nous profitons de la fin d'après-midi pour un premier aperçu de la ville. Comme partout en Estonie nous sommes surpris par l'abondance de parcs, de jardins, de massifs de fleurs, le tout très bien entretenu ; ici c'est le printemps, c'est la saison du lilas, des pivoines, des lupins à profusion...
En fait on ne sait plus très bien si c'est la ville à la campagne ou la campagne dans la ville !

Le lendemain, nous passons cette matinée de vendredi à nous balader dans Tartu ; le guide à la main nous suivons scrupuleusement le plan du tour de ville qui nous amène successivement devant la statue des amoureux, celle des deux Wilde (Oscar et Edouard) auxquels nous faisons la causette, devant la magnifique cathédrale en brique, à l'observatoire, à l'Université, une autre église  (Jaani Kirik - église St Jean) couverte de visages inclus dans des niches ; au passage nous admirons quelques belles enseignes et nous finissons sur les bords de l' Emajögï, rivière tranquille qui traverse la ville.
Tartu est une étape très agréable et il y a pas mal de choses à voir dans un environnement très paysager.







LETTONIE


Vendredi après-midi :

Nous prenons ensuite la route de la Lettonie ; nous faisons un arrêt avant la frontière pour manger une bricole et faire le plein, plus facile ici car nous payons encore en euros, il va falloir changer de monnaie et de langue.
Route toujours agréable bien qu'en moins bon état qu'en Estonie, on voit d'ailleurs vite des changements, c'est moins coquet, moins d'indications...
Nous visitons au passage le vieux chateau de Cesis, descente dans des douves et montée dans des tours avec lampes à bougie (enfin, les autres !). Nous passons un moment chaleureux avec une des hôtesses d'accueil et avec un allemand qui voyage seul.




Nous tournicotons pas mal pour trouver la petite cité lacustre d'Araisi et le moulin...mais ça valait la peine de chercher ! Un ciel d'orage nous inquiète un peu.






Ah oui ! et aussi nos premières cigognes dans leurs nids... on en a vu plusieurs !





Nous trouvons facilement un hôtel à Sigulda où nous n'avions rien réservé et comme les journées sont longues (pratiquement des nuits blanches) nous visitons les quelques lieux intéressants après le repas vite pris dans une caféteria proche.
Nous sommes rattrapés par quelques gouttes de pluie mais rien qui ne nous arrête ! Nous avons d'ailleurs vers 11 h un beau semblant de coucher de soleil sur les deux châteaux de la ville, vue sur la Gauja qui coule au fond de la vallée, forêt à perte de vue et en face la château de Turaida qui surgit au milieu des arbres. Cette ville est bizarre : pas de centre, de grandes avenues bordées d'arbres, peu de magasins (ou alors on ne les voit pas !) une piste de luge et de ski en ville... surprenant mais chouette.
Les gens par contre ne sont pas très souriants ici.







Nous finissons quand même par aller nous coucher avec les yeux et la tête remplis de belles images ; décidément ces pays nous plaisent bien.

Samedi 16 et dimanche 17 juin - Chateau de Turadaï/Riga

Nous quittons Sigulda avec un pique-nique en prévision de la journée qui s'annonce et 5 kms plus tard nous sommes au château de Turadaï. C'est le château rouge que nous avions vu au loin émerger de la forêt.
Il y a bien sur le château à moitié restauré à visiter mais aussi des maisonnettes, des écuries, une jolie église, plein d'expositions et un grand parc où se balader.
Une nouvelle fois 5 étages de tour à monter, plus loin 3 à descendre puis encore sur un chemin de ronde... apprécier la vue, observer le résultat des fouilles dans des vitrines... et finalement nous pique-niquons au milieu d'énormes blocs de granit sculptés, salle à manger de luxe !






Riga n'est plus qu'à une cinquantaine de kms et nous nous installons à l'hôtel en début d'après-midi. Quel luxe ici... accueil chaleureux, chambres luxueuses, jacusi etc... nous serons bien ici pendant deux nuits !

Premier tour dans la ville sous quelques gouttes de pluie, nos premières impressions ne sont pas très bonnes ; il est vrai qu'avec Tallinn nous avions été gâtés ! pas de secteur piéton, pas d'homogénéité dans les constructions, des gens austères, de gros immeubles "russes", peu de bâtiments d'origine tout a été reconstruit car c'est une ville qui a été complètement détruite en 1941... ne restons pas sur ces sentiments et allons voir.

Nous allons à l'office de tourisme, accueil tout juste agréable mais au moins nous en ressortons avec un excellent livret en français, parcours de ville et découverte des principaux monuments.

Nous choisissons donc de faire de suite un premier parcours dans la vieille ville au départ de la place de l'Hôtel de Ville et de la maison des Têtes Noires, les plus belles façades de Riga. En bons touristes nous suivons notre plan qui nous amène effectivement de découvertes en découvertes. Le ciel s'est dégagé et nous finissons notre promenade en ayant une meilleure approche de la ville... y' a quand même de jolies choses !






En rentrant à l'hôtel par un parc très romantique nous avons la chance d'assister à des danses folkloriques, c'est bientôt la fête de l'été

Plusieurs fois nous verrons ces jolies couronnes de fleurs sur la tête des lettoniennes.

 dimanche 17

Quelle déception de se lever avec la pluie ce matin, nous nous étions habitués au beau temps mais très vite au milieu de la matinée le soleil a refait son apparition.
Avant de commencer le deuxième parcours proposé dans le livret de l'office du tourisme à la recherche  d'autres monuments nous allons jusqu'au grand marché qui se trouve au sud de la ville dans de grands hangars à zeppelin, devant une tour venue là en direct de la Russie !

 



Nous montons (en ascenseur) à la tour de l'Eglise St Pierre d'où nous avons une superbe vue sur Riga et nous allons visiter l'intérieur de la Maison des Têtes Noires. Promenade dans les ruelles, nous passons tour à tour devant la Cathédrale (en rénovation), devant l'Opéra, devant les trois Frères (trois maisons accolées du 15 iè) et nous devons lever bien haut les yeux pour apercevoir le chat de Riga..
Nous traversons des places, des parcs, nous passons sous des remparts et je n'oublie pas de faire des photos mais je peste car il y a des fils partout !









D'abord un passage à l'hôtel après cette bonne marche du matin et l'après-midi est consacré à la découverte de l'art nouveau à Riga.
Ce sont des immeubles aux façades richement garnies construits entre 1900 et 1920 à peu près. C'est la tête en l'air que nous allons à la recherche de chaque détail et la visite du musée de l'Art Nouveau, en fait la maison d'un des célèbres architectes, nous plait beaucoup. Nous y passons un bon moment, les gardiennes sont en costume d'époque, les meubles, les objets de déco et les frises aux murs sont superbes, quant à l'escalier en colimaçon... un chef d’œuvre !








Finalement Riga mérite que l'on s'y attarde, on peut y trouver des petits bonheurs.

Demain nous prenons le chemin de la Lituanie

LITUANIE
 
Journées de rêve hier et aujourd'hui avec la découverte de l'isthme de Néringa et du delta du Niémen ; nous avons fait provision de nature, de soleil, de nouveautés, de belles images...
Ce soir nous venons de passer une soirée très sympa à papoter avec des italo-lituaniens (vive l'Europe) et à gouter un peu de vodka !
Du coup il est trop tard, pas le temps de rédiger un long récit, j'y reviendrais
Juste vous faire un peu envie avec quelques photos de Nida, ses maisons colorées et ses girouettes et en dernier l'hôtel où nous dormons ce soir, un lieu magique face à la lagune !
Je vous donne le lien de l'hôtel,  vous le garderez secret   :  http://www.sturmusvyturys.lt/intro.php







Je reprends le récit dans l' ordre...

Lundi 18 et Mardi 19 juin - Rundale - Siaulia - arrivée Nida - isthme de Gourlande

Je reviens un peu sur notre début de semaine car manque de connexion et manque de temps pour vous raconter nos journées.
Nous avons donc quitté Riga lundi matin en direction de l'isthme de Courlande appelé plutôt ici Nerinda (d'après une légende)
Au passage nous flânons dans le château de Rundale "le petit Versailles letton" avec un superbe jardin où la multitude de pivoines de toutes sortes embaume l'air.





















Une fois passé la frontière, peu avant Siaulia nous nous arrêtons à la colline des Croix, à la fois lieu de culte mais aussi lieu de résistance car cet endroit a été plusieurs fois rasé par les soviétiques et à chaque fois les catholiques, interdits de religion, sont revenus planter leurs croix. Il y en a maintenant des milliers ; chacun le voit à sa façon mais c'est quand même impressionnant !





Dès que nous roulons dans la campagne nous voyons des nids de cigognes près des fermes ; c'est la saison où les petits doivent être nourris et souvent les parents cherchent le repas dans les champs... c'est toujours l'occasion de quelques photos en plus !





Nous avons rapidement traversé Kaipleda pour prendre le bac pour la presqu'ile de Gourlande.
Une jeune fille adorable à l'information de la colline des Croix nous a réservé une chambre chez l'habitant à Nida, petite ville au Sud de l'isthme, presque à la frontière de Kaliningrad (enclave russe)
Nous avons donc encore pas mal de kms ; aujourd'hui a été une longue étape (300 kms) et nous sommes contents d'arriver chez Vida en chambre d'hôtes,  malheureusement ce sera difficile de communiquer avec elle, elle ne parle ni anglais, ni allemand, dommage !

Nous mangeons dans un restaurant en bord de mer (ici les harengs sont délicieux), il fait un temps magnifique qui nous incite à une grande balade le long de l'eau ; nous avons besoin de nous dégourdir les jambes.
Il est 11 h et à peine nuit quand nous rejoignons nos chambres (infatigables ces seniors ou pas envie d'en perdre une miette ?) Je ne rajoute pas de photos, elles sont plus haut... allez, juste une !



Je m'endors avec de belles images dans la tête : les maisons colorées, les girouettes, les dunes, la lagune qui ressemble tant à la mer et que l'on a du mal à imaginer gelée l'hiver...



Après un petit déjeuner pris au café d'à côté nous quittons notre hôtesse mais nous n'en avons pas fini avec Nida... nous avons l'intention de profiter toute la journée de la nature et elle est belle !
Petit tour au Musée de l'ambre où nous faisons quelques achats et où nous en apprenons un peu plus sur cette résine fossilisée.
Redécouverte d'un auteur de nos années lycée (option allemand) en visitant la charmante maison de Thomas Mann et long moment passé dans une petite église luthérienne où le pasteur prend plaisir à nous raconter toute l'histoire du lieu. Autour de l'église un ancien cimetière où les stèles sont en bois (chêne et bouleau pour les hommes - pin et tilleul pour les femmes).





Nous quittons Nida en remontant  l'isthme du côté de la mer baltique, le vent souffle, malgré le soleil il ne fait pas chaud et après un regard sur les longues plages de sable blanc et sur les rouleaux d'écume nous trouvons un coin à l'abri pour le pique-nique... nous avons la surprise, alors que nous avons sorti nos vestes, de découvrir au milieu des pins des lituaniens en maillot de bain profiter du moindre rayon de soleil !
Passage à la colline des cormorans : près de 2500 nids dans les arbres, endroit protégé mais complètement dévasté par le guano et enfin, avant de reprendre le bac, nous faisons une promenade sur la colline des sorcières : chemin au milieu de la forêt bordé de troncs d'arbres sculptés.




Au hasard des blogs j'avais repéré un hôtel près de Venté, juste à l'embouchure du Niémen, une chance ce n'est pas week-end et il y a de la place pour nous ! les chambres sont un rêve et ils font aussi restaurant ; le lieu est calme et d'une beauté ! dans le jardin de grandes barques anciennes servent de jardinières ou de potager, sur la pelouse des tas de bois artistiquement arrondis attendent l'hiver et la cuisinière du restaurant attenant est une vraie chef...
Avant le repas nous allons justement jusqu'à Venté voir le phare qui se révèle être un "pharillon" mais tout mignon en brique. Un groupe de lycéens lituaniens est en voyage scolaire et deux jeunes filles s'approchent de nous pour parler français ; elles se débrouillent déjà très bien...
Nous passerons ensuite une soirée gourmande et chaleureuse avec les clients, la patronne, des jeunes qui se mettent au piano... nous allons nous coucher plein de bonheur dans le cœur
Hôtel Sturmu à Sturmaï



Repas et soirée mémorable !




Mercredi 20 et jeudi 21 - Trakaï - arrivée à Vilnius

Hier mercredi nous avons longé le Niémen et nous avons dormi après Kaunas à Trakaï où nous avons visité le château et la petite ville qui a la particularité d'accueillir les derniers karaïtes, le soir nous avons fait un repas de spécialités : des kibinai et des blinis, nous nous sommes régalés.

Ce matin jeudi, nous avons rendu la voiture à Vilnius après près de 1500 kms quand même.
Nous dormons ces deux dernières nuits du voyage dans un couvent attenant à une église transformé en hôtel près de la porte de l'Aurore - le Domus Maria
Nous avons déjà bien arpenté la ville qui se laisse découvrir avec beaucoup de plaisir. C'est une ville étudiante, très vivante, très riche... un peu beaucoup d'églises mais aussi des châteaux, des musées, une belle université et des rues animées...
Encore demain pour visiter et profiter, nous reprenons l'avion samedi, nous rentrons à Pau lundi et je continuerais mon récit de retour à la maison... car effectivement cela me prend du temps !
A très vite !

Le chateau de Trakaï 

Entrée de l'hôtel

Face à la constitution d'Uzupis


Jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 - VILNIUS

Dès notre arrivée à Vilnius ce matin nous avons rendu la voiture chez Europcar, le loueur se propose gentiment de nous conduire jusqu'à l'hôtel, un geste bien sympa car nous avions un bon bout de chemin à faire. Ce fût bien pratique de louer une voiture de Tallinn à Vilnius, de passer les deux frontières sans aucun problème.
Installation au Domus Maria attenant à l'église Ste Thérèse et à la porte de l'Aurore au sud de la ville et nous partons assez vite vers l'Office du Tourisme en espérant une visite en français ou au moins un dépliant aussi bien fait qu'à Riga. Nous allons devoir nous débrouiller avec quelques plans, un guide papier en français et nos propres documents (Guide Vert Michelin très bien, Petit Futé nul et cartovilles pour les capitales très bien aussi)
A Vilnius le périmètre des visites est assez étendu mais aucun souci pour faire tout à pied. De tout le voyage nous n'avons pris que deux fois le tramway (à Tallinn pour l' aller retour à Kadriorg et à Riga pour aller jusqu'au marché dans les hangars) et sinon nous avons bien trotté quand même !
Rapide coup d'oeil sur les choses intéressantes : surtout beaucoup d'églises, monter à la tour Gédiminas (vestige du chateau fort et belle vue sur la ville) musée de la ville à l'ancien Arsenal, la cathédrale et son clocher, l'Université et ses douze cours, le quartier de la République indépendante d'Uzupis jumelée avec Montmartre, rechercher les traces du ghetto juif, se balader sur l'avenue Gedimino le Champs Élysées lituanien... voilà de quoi occuper largement nos deux journées.














Vous le voyiez, Vilnius est tour à tour baroque, religieuse, parfois austère mais aussi flamboyante, aérée, vallonnée, mystérieuse et Vilnius c'est aussi ses jolies filles (et nous avons eu la chance d'être juste là lors de la remise des diplômes universitaires, tout le monde s’offrait des fleurs), ses restaurants dans des caves voutées, ses ruelles colorées, ses boutiques plein de gaieté, ses cours cachées, ses décors de cinéma, son animation et ses sourires....









Voilà... le voyage est fini, je vous ai abreuvé de photos et de commentaires et pourtant je me suis retenue !
A travers ces lignes vous avez pu percevoir combien ce voyage nous a plu, un mélange de nature et de culture, des gens agréables, prêts à nous aider souvent même si la barrière de la langue n'est pas évidente, trois pays totalement différents et si proches...
Tous les quatre nous avons eu un coup de cœur pour Tallinn et la soirée à Sturmaï a été le meilleur moment du séjour...
Merci de nous avoir suivi !
Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand.