Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

jeudi 9 novembre 2017

Quebec - la ville -

Partie 1 et 2 à voir à partir du déroulé à droite "c'était où ?"

Partie 3 : visite de la ville de Québec

Pour arriver à Québec de ce côté là du fleuve il vaut mieux prendre le traversier à Lévis, d'emblée on a une jolie vue sur la ville.
Après quelques détours (encore !) mais cette fois-ci un GPS efficace nous voilà sur le bac face à la masse imposante du Château Frontenac. La traversée est rapide, juste le temps de voir deux énormes bateaux de croisière à quai.






En traversant la vieille ville en voiture nous avons le temps de voir les ruelles pleines de monde... après les quinze derniers jours où nous étions très peu de touristes, ça fait un peu drôle... mais pas étonnant car c'est une ville attirante.
Notre B&B Les Acacias est dans le quartier St Sacrement, chemin Ste Foy à 10 mn de bus du centre. Nous y sommes très bien et Marie notre hôtesse est charmante ! toujours prête à faire plaisir, joyeuse, de bonne humeur et en plus la chambre est très spacieuse ce qui va nous permettre de refaire nos sacs tranquillement. Une cuisine est à notre disposition et les petits déjeuners seront copieux et variés. Une chouette adresse.




Petit-déjeuner du matin à thème -ici "cabane à sucre"- et déjà bien animé !


Au moment où nous voulons sortir un peu dans le quartier un violent orage s'abat sur la ville, nous nous mettons vite à l'abri dans la chambre et nous grignotons nos restes avec une bonne tisane...
Demain sera un autre jour !

jeudi 28 septembre 

Après un bon petit déjeuner nous prenons nos tickets de bus (le 807) au Couche-Tard sur le Chemin Ste Foy tout près du B&B et en 10 mn nous voilà  au terminus place d'Youville, près de la porte St Jean. Tout en flânant nous allons vers l'infotouriste. J'ai déjà le cartoville de Québec et finalement nous suivons un itinéraire de la vielle ville proposé par Lonely Planet.

Porte St Jean et rue St Jean





L'hôtel de ville



Nous sommes vite attiré par le Château Frontenac, qui est en fait un hôtel de luxe style "château" commandé par la compagnie de Chemin de Fer Canadienne  Pacifique, inauguré en 1893.
Il est bien impressionnant, emblème de la ville.
A côté du château la statue de Champlain. Si Jacques Cartier fût le "découvreur" des terres canadiennes( 1534/35), Champlain lui fût le fondateur de la ville de Québec en 1608.
Et tout en contraste une œuvre de Salvador Dali entre les deux.



La terrasse Dufferin surplombe la vieille ville et le port. Surprise ce matin, les deux bateaux de croisière d'hier ont laissé place au splendide "Queen Mary 2" quel bateau impressionnant !
De la terrasse on a une large vue sur le fleuve jusqu'à l'ile d'Orléans et le pont qui y mène.




Nous reviendrons plusieurs fois nous promener à cet endroit.... Pour l'instant nous descendons par les escaliers vers la basse ville. Du haut des remparts nous avons une jolie vue sur les ruelles pavées aux maisons anciennes et sur la fresque des Québécois, peinture en trompe-l’œil, pour suivre l'évolution de la ville au fil des siècles et des saisons... On y retrouve des personnages célèbres : J.Cartier, Samuel Champlain, Félix Leclerc....Nous resterons un bon moment devant cette œuvre, pleine de détails, qui mêle hier et aujourd'hui...

  




Les rues du Quartier du Petit Champlain sont pleines de charme, boutiques colorées, galeries d'art, jolies façades, souvenirs indiens, bouquets d'automne... tout s'harmonise avec goût... mais bien sûr il y a du monde !



                         





La place Royale, ancienne place du Marché,avec le buste de Louis XVI et la chapelle Notre-Dame-des Victoires attirent bien des touristes... Nous y retrouvons d'ailleurs Marc et Mireille, nos comparses toulousains.


           
Nous allons au Musée de la Civilisation, Papipic est attiré par l'exposition Hergé, nous nous baladons un moment et j'essaye même de me cacher dans la fresque des personnages de Tintin.... 😜





Par l'originale Rue-sous-le-cap nous allons vers le Marché du Vieux Port.
Là on fait un petit arrêt boissons chaudes et muffins. J'aide deux cyclistes qui sont empêtrés entre leurs casques, leurs commandes et leur porte-monnaie.... du coup nous nous asseyons à la même table et je me fais deux nouveaux copains américains... coucou Steve et Norman si vous me suivez...









Nous continuons notre circuit en remontant vers la vieille ville et les fortifications par la place de l'hôtel de ville, les rues Ste Anne et d'Auteuil, la Porte St Louis pour se retrouver à nouveau vers le Château Frontenac et la terrasse Dufferin mais tout cela avec un pas de promeneur d'autant plus qu'il fait beau !



                        












Les toits du Petit Champlain sont bien beaux dans la lumière de fin d'après-midi


Nous continuons à déambuler, Place de l'Hôtel de Ville, rue du Trésor (notre Montmartre) et nous remontons tranquillement par la rue St Jean à la recherche d'un restaurant.

 





Ce sera "Le Sapristi", près de la place d'Youville (pour le bus retour) et des fortifications, où nous nous régalons d'un tartare aux deux saumons, l'accueil y est en plus très sympathique.



En sortant, la ville a mis ses habits de lumière et la porte St Jean est bien illuminée
Après cette longue journée nous retrouvons le B&B avec plaisir




vendredi 29 septembre

Ce matin, après à nouveau un bon petit déjeuner sur le thème "cabane à sucre" (flageolets au sirop d'érable, tourte à la viande, croque au bacon, pancakes... et démonstration de cuillères 😀), nous prenons la voiture pour aller à une vingtaine de km au Nord de Québec sur le site Huron-Wendat de Wendake.



Il s'agit d'une réserve indienne, installée dans une petite ville sur un territoire réservé. Cette communauté autochtone est l'une des plus dynamiques culturellement et a su mettre en valeur les traditions des ancêtres.
Il y a deux quartiers distincts dans le village, la partie ancienne près de la rivière et autour de l'église Notre Dame de Lorette (les descendants hurons sont pour la plupart catholiques), la partie moderne au concept nord-américain abritant des bungalows, des entreprises et entre autre un site traditionnel huron reconstitué.
Nous commençons par chercher ce site mais tout le quartier est en travaux et il y a moult tours et détours, on n'y arrive jamais ! un ouvrier nous avouera que le sens de circulation a changé le matin même et que l'ancien n'a pas encore été enlevé... comment s'y retrouver ? par la suite plusieurs personnes, dont Marc et Mireille que nous retrouvons à nouveau, se sont pas mal énervées dans cette recherche !
Du coup nous nous retrouvons dans le centre ancien et c'est chouette aussi !
La chapelle en bois est ouverte et une dame, descendante huronne, nous fait la visite avec en prime un chant et une danse traditionnels (le masculin l'emporte toujours ou pas ?)



 

      




 Elle tient à nous faire poser devant le drapeau de la nation huronne

Beaucoup d'éléments dans l'église rappellent la culture indienne et c'est intéressant de voir ce mélange.
Nous allons ensuite vers la rivière et sur la place qui célèbre le mythe Wendat de la Création.





Quelques mosaïcultures sur le chemin en allant vers l'Hôtel Musée des Premières Nations à l'architecture très moderne tournée vers la nature.






Nous visitons le musée qui nous apprend beaucoup de choses sur ce peuple, son histoire, son appauvrissement, sa résistance et enfin sa lutte pour une reconnaissance. Très intéressant !




Nous allons à l'extérieur découvrir l'habitation huronne : une immense hutte en bois à étages, en fait une maison commune qui abrite plusieurs familles, qui sert aussi de fumoir, de réserve... à l'extérieur la hutte de sudation, le potager, la réserve de bois, le tout protégé d'une haute palissade faite de pieux bien pointus.





Tous les indiens ne vivaient pas sous une tente !
Nous rentrons sur Québec, nous faisons un tour rapide sur les Plaines d'Abraham, lieu d'affrontement lors de grandes batailles entre la France et l'Angleterre en 1760, maintenant oasis de verdure


Après avoir ramené la voiture au B&B nous partons vers l'Avenue Jacques Cartier très pittoresque. C'est une rue  très animée, pleine de cafés, de restaurants, de terrasses. Les lampadaires sont particulièrement originaux et il fait bon se promener ici.




Nous remontons La Grande Allée (superbe) jusqu'au Parlement. Au passage la Chapelle du Bon Pasteur, de jolies maisons bourgeoises, le Manège Militaire...


       


Au hasard des jardins je retrouve une œuvre de Rose-Aimée Belanger, à Montréal il y avait les Chuchoteuses, ici  ce sont Les Liseuses.
Près du Parlement hommage aux 4 Pionnières, 3 femmes ayant milité pour le droit de vote et la première élue au Parlement.




C'est dans la lumière du soir que nous arrivons devant le Parlement d'où nous avons une vue large sur la vieille ville du haut des fortifications.





Les toits du Château Frontenac s'éclairent au soleil couchant.



Nous finissons la soirée dans un restaurant italien "Le Parmesan" rue St Louis, avec une ambiance des plus musicales, nous aurons droit à tout le répertoire de Joe Dassin, repris en chœur par toute la salle. Les échanges se font facilement d'une table à l'autre et nous repartons le sourire aux lèvres....
Quelle belle dernière soirée improvisée !!!





Le retour

Hé oui ! à un moment il faut bien penser au retour !
Petit déjeuner en compagnie d'un couple de chinois parlant parfaitement l'anglais. Elle tient absolument à faire le pain perdu avec Marie. L'ambiance est toujours aussi joyeuse.
Au revoir chaleureux avec Marie, nous nous sommes vraiment sentis bien ici, merci !



Nous partons tranquillement vers 9 h, l'avion est à 17 h 30 ce soir à Montréal, nous avons compté large.... et heureusement !



Le GPS nous fait prendre l'autoroute 40 mais bizarrement, au lieu de nous amener directement près de l'aéroport pour rendre la voiture, il nous fait sortir dans la banlieue vers Repentigny... on fait confiance jusqu'au moment où il nous indique "vous êtes arrivés" au fin fond d'une zone industrielle dans la bonne rue mais pas la bonne ville !!!!
Bon ça commence, 1 bonne heure de perdue....
Arrivés près de l'aéroport impossible de trouver l'agence pour rendre la voiture (Discount)... le stress commence à gagner, l'heure tourne et on n'a qu'une crainte c'est de prendre une bretelle qui va nous mener je ne sais où....
Nous finissons par nous diriger carrément au retour des voitures à l'aéroport (Avis, Hertz...) et là un employé, voyant notre désarroi, demande à un collègue de nous amener au bon endroit ! Adorables ces Québécois ! Ce n'était pas loin, il fallait juste trouver.
Rendu rapide, navette, finalement il est 15 h bien tassé !
Vous me croirez si je vous dis que l'ambiance dans la voiture est restée zen ???? et ben oui !
Depuis j'ai quand même eu un semblant de réponse des bourdes du GPS, en fait Papipic n'a pas réactualisé la carte depuis notre voyage aux USA en 2013 !!!!
Bon, tout finit bien, voyage retour super, à peine 6 h de vol, tout juste le temps de se reposer entre le repas et la collation, longue attente pour les bagages à Toulouse, nous sommes à la maison en fin de matinée.
Des souvenirs, des images et des sourires plein la tête.