Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

lundi 2 septembre 2013

OUEST USA : de San-Francisco à Phoenix

Étape préparation : le prochain voyage

Bon... nous voila à 15 jours du grand départ, il est temps que je vienne un peu vous raconter où nous allons cette année.

Toujours à 4, donc avec Yolande et Jean-Marie, nous partons pour l'Ouest des États-Unis et ses grands parcs nationaux pour un peu plus de 3 semaines

Depuis presque un an maintenant et avec le concours de nombreux forums sur le Net nous préparons ce voyage - en particulier : http://www.sunsetbld.com/

Les billets d'avion sont pris depuis janvier : Paris - Londres - San Francisco à l'aller et Phoenix - Dallas - Paris au retour avec British Airways.

Au fur et à mesure des étapes les réservations de logement ont été faites, la voiture réservée ainsi que quelques visites incontournables comme le survol du Grand Canyon. Nous allons tour à tour traverser la Californie, le Nevada, l'Utah et l'Arizona
Voici le circuit prévu, certainement autour de 5000 kms de trajet :





Nous passerons de moins 86 m dans la Vallée de la Mort à plus de 3000 m d'altitude sur certains plateaux, de t° variant de 10° à 35°, de grands espaces à des canyons encaissés, des mégapoles à des villes fantômes, de jolis hôtels à des cabanes en bois... et tout le reste qu'on ne sait pas encore !
Déjà voir comment l'incendie du Yosémite va évoluer et si nous devons ou non changer nos plans...

De là-bas j'essayerai de donner régulièrement des nouvelles sur ce blog


Etape 1 - San Francisco

le 19 septembre

Nous y sommes !!
Longue journée hier puisque levés à 6 h et couchés à 9 h ici soit 24 h d'affilée... mais sans trop le sentir.
Bon voyage, chacun son écran individuel et nous avons pu nous occuper, dormir (un peu) et attendre que ça se termine !
1 h 30 entre la descente d'avion et l'arrivée à l'hôtel, je craignais un peu le passage de l'immigration mais tout s'est passé très vite. Un schuttle était réservé à l'aéroport et donc nous a déposé directement à la porte de l'hôtel.
Nous sommes sur la Post Street, très bien placé et première découverte : que les rues sont en pente ! impressionnant !

Après une petite demie-heure ds la chambre pour s'installer nous partons vers Union Square et Chinatown

Grand ciel bleu, un petit air frais quand même... premières images : les cœurs d'Union Square, les tours immenses, les cables...

Nous mangeons chinois et nous découvrons les portions à l'américaine... énorme, impossible d'aller au bout du plat !

Retour par Nob'Hill (ça grimpe !) et Taylor Street (ça descend !)
Nous avons déjà fait un bon tour..
Au lit à 9 h et bien sûr ce matin réveil à 5 h...

Nous attendons le petit déjeuner à 7 h et à 8 h la fille de nos amis, à Vancouver en ce moment, vient nous rejoindre pour ces deux jours à San Francisco.
Une bonne journée de balade est prévue.

Arrivée sur SF et la brochette de seniors

le 2O septembre


San Francisco est une ville très agréable (à part ses collines qu'il faut gravir sans arrêt !) Un quartier très commerçant autour d'Union Square et dès que l'on s'éloigne vers le Nord on traverse plein de quartiers résidentiels avec de très jolies maisons garnies de bow-windows, beaucoup d'arbres et des bougainvilliers en fleurs agrémentent le tout.
 Les visites de la journée nous ont amenées d'abord à Lombard Street, cette rue pentue pleine de lacets d'où l'on aperçoit la Coit Tower sur Télégraph Hill. Nous avons pris le cablecar pour arriver à Lombard puis à pied jusqu'à la tour et à nouveau à pied jusqu'à la mer et son fameux Pier 39
 Le cable car est une institution à SF, le personnel met l'ambiance et nous avons même du descendre et pousser le wagon au moment d'un changement de direction... épique ! Jean-Marie est fasciné par la mécanique de l'engin et nous passerons plus tard un bon moment au musée du Cable-car qui explique ce système d'engrenage...


Du haut de la tour nous avons une jolie vue sur Alcatraz qui sort de la brume, par contre le pont est invisible, drapé dans son voile de nuages, dommage ! Pour les amis c'est la surprise en arrivant sur le quai de voir s'ébattre une bonne centaine d'otaries qui font la joie des touristes !
 Nous assistons aussi à la préparation d'une manche de l'América's cup dans la baie entre le bateau américain "Oracle" et le néo-zélandais "Fly Emirates". Deux énormes catamarans qui font le bonheur de Papipic. Quand la course démarre la brume réapparait et le temps couvert ne nous lâchera guère jusqu'au soir.




Après un excellent "clam-showder" (soupe de fruits de mer) servi ds un pain rond creusé nous marchons un peu en bord de mer pour reprendre le cable puis le bus 71 qui nous dépose en plein dans Haight Asburry, quartier hippie très animé.
Beaucoup de boutiques vintage et tee-shirt psychédéliques mais aussi de jolies maisons colorées, un quartier où il fait bon flâner ; Sophie aurait bien fait qques heures de boutiques..
De là nous rejoignons à pied Alamo Square et ses fameuses "Painted Ladies", pas transcendant mais jolie vue en arrière plan sur la ville un peu ensoleillée en cette fin d'après-midi
Nous finirons notre périple en mangeant notre premier hamburger chez Lorie's, style année 50, sauf un irréductible (lequel ?) qui se régalera d'une salade Césear Au lit juste après 9 h, depuis 8 h ce matin... c'est raisonnable !








dimanche 22 septembre 2013


 toujours SF

La journée commence mal, il pleut des trombes d'eau ! nous partons quand même vers Mission, quartier latino, où nous visitons la Mission justement, puis la maison bleue chère à Maxime Le Forestier,le Women-sBuilding et les muraux mais en nous mettant sans arrêt à l'abri... nos vestes de rando tiennent à peine le choc et il nous faut acheter des parapluies ! long arrêt ds un café en regardant le rideau d'eau ! zut zut, peu de photos du coup !




Nous repartons vers le centre récupérer la voiture, nous passons très vite au bureau de location (upgrade ? non merci, le coffre sera petit ? non merci ; assurances diverses et variées ? nous prenons celle en cas de pépins, clé, panne 99 $ les 3 semaines ) au moment de la remise des clés, surprise !, nous avons un modèle supérieur : une GMC Acadia de 7 places ! un truc énorme !
Papipic prend très vite la voiture en main et nous voilà partis vers Sausalito avec de timides éclaircies, au moins plus de pluie ! Passage sur le Golden Gate Bridge, une émotion quand même d'avoir la chance d'être là. Vista Point, timide soleil mais il ne pleut plus, baie couverte de bateaux, encore une manche de l'America's et même SF qui sort timidement des nuages. Nous allons marcher un quart d'heure sur le pont, beaucoup de voitures et il est déjà près de 3 h quant nous nous attablons devant des assiettes de poissons. Passage sur le ponton des House Boat, le soleil est là !




Arrêt à Baker Beach au retour et là nous avons la récompense de cette journée


  YOSEMITE - BODIE - LONE PINE

étapes 2, 3, 4 - Trois jours magnifiques !

>Dimanche 22 septembre San Francisco/Yosemite

nous quittons assez tôt SF car nous avons 4 heures de route devant nous. Notre char se trouve être très agréable à conduire et nous y sommes à l'aise (un bémol : il consomme 12 l) bof ! Arrêt vers Merced dans un super marché et premiers achats pour les repas : glacière, eau, de quoi faire les petits déj' et les pique-nique et....bière ! on y passe 1 h à découvrir les rayons Arrivée vers le sud dans ce parc national de montagne ; prmière balade dans Mariposa Grove une forêt de séquoias géants... vraiment géants, jolie balade qui nous dégourdi les jambes ; puis nous montons à Glacier Point, un point de vue magnifique sur la vallée et ses quelques cascades qui ne coulent qu'en filet en cette fin d'été. Redescente par Tunnel View juste au moment du coucher du soleil, c'est majestueux. Les routes sont belles, bordées de résineux, plein de petits animaux.














Nous rentrons assez tard à l'hôtel où nous mangeons une bonne salade ds la chambre ; les chambres sont très spacieuses et bien équipées.


Lundi 23 septembre Tioga Pass / Monolake

Départ vers 8 h 30, nous allons d'abord au Visitor Center de Yosemite Village où nous avons de bonnes explications sur la géologie de la vallée et sa formation et nous faisons une grande balade dans la plaine au bord de la Merced.
Départ vers l'Est par la Tioga Pass, à voir les sommets enneigés et en sachant que la route a été fermée par les  fortes chutes on se demande ce que l'on va trouver.
La montée se fait entre les résineux et l'on voit par ci par là les traces du dernier grand feu dont les médias ont parlé, mais les sous-bois sont par endroit couvert de neige, plus on monte, plus les bas-côtés de la route sont tout blancs !
Premier arrêt à Olmsted Point sur les larges rochers de granit blancs, la vue sur Half Dome est superbe et quelques arbres ça et là permettent de faire de jolies photos
Le pique-nique au bord du Tenaya Lake à 3000 m d'altitude restera un bon souvenir du voyage






(les photos ne sont pas ds le bon ordre ! )
Arrivés à Tuolume Meadows nous décidons de marcher et nous faisons la boucle de Soda Springs en une heure , les paysages sont superbes et même si l'eau bouillonne à peine nous sommes contents de ce tour
Nous sommes en bord du Monolake sur le site du sud en fin d'après-midi, le circuit pédestre est bien indiqué et là encore nous restons une bonne heure si bien que le visitor center sera fermé quand nous y passerons ; tant pis il y a des panneaux explicatifs partout sur le lac et ses étranges concrétions.
Nous arrivons à la tombée de la nuit à notre hébergement.
ça nous plait beaucoup, chambre en bois décorée de photos de John Wayne et autres stars cow-boys.
Nous mangeons au restaurant des spécialités italiennes mais les énormes pancakes du lendemain matin nous ramènent en Amérique !









Mardi 24 septembre - Bodie / Alabama Hills

Après une belle route dans les collines désertiques nous arrivons avant 9 h à Bodie, ville fantôme qui a compté près de 8ooo habitants en 1885 ; c'était le temps de la ruée vers l'or et près de 10 000 tonnes d'or ont été extraites de la mine qui surplombe ce village de maisons en bois abandonnées en l'état. Nous passons pratiquement 2 h à imaginer la vie ici...





puis nous prenons la route du sud en longeant la Sierra Nevada
Plutôt que d'aller tout droit sur l'autoroute très monotone, nous prenons la June Lake Road qui nous fait longer 4 lacs de montagne et c'est à nouveau au bord de l'eau que nous mangeons le midi. Il fait bon... ici s'alignent les stations de sports d'hiver avec remonte-pentes et pistes de ski de fond. Avec le désert en toile de fond ça fait tout drôle !

A Bishop nous faisons un arrêt au Law's  Railways Museum, la reconstitution d'une rue de village avec ses échoppes, le tout autour d'une vraie gare du début du 20 ièm siècle. Nous nous promenons près d'une heure dans ce charmant endroit, la t° commence à monter.

Nous arrivons au Motel de Lone Pine vers 16 h et très vite nous repartons à quelques miles de là, juste avant le coucher du soleil sur Alabama Hills.
C'est superbe ! des rochers rouges avec des formes amusantes, nous reconnaissons des visages,  des objets plein de différentes formes... les arches en particulier sont belles et se découpent sur le ciel bleu.
 Nous nous lançons sur le trail de Moebius'Arch, le soleil est descendu derrière le Mt Withney, cette promenade à la fraiche nous ravit.







Nous terminons cette journée devant une pizza végétarienne de 16 pouces que nous partageons quand même en 4 ; nous emporterons même un doggy bag pour le pique-nique du lendemain (heureusement d'ailleurs !)



étape 5 - La Death Valley



mercredi 25 septembre - la Vallée de la Mort -


Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre... certains adorent, elle laisse d'autres indifférents...

D'abord l'approche est très longue, la t° à l'affichage de la voiture monte doucement mais sûrement pour finalement s'arrêter vers 100°F (-32:2+10%) à vous de chercher ! il y a pas mal de vent donc c'est plutôt supportable.

Nous arrivons d'abord à Mosquite's Dunes, posées là étrangement par la force de l'érosion et du vent.



Puis nous traversons deux villages constitués essentiellement de lodges, de boutiques souvenirs et de restaurants (cocotiers, pelouses vertes...)
Nous nous sentons le courage d'aller au fond du Golden Canyon, c'est une belle balade en partie à l'ombre au milieu des falaises jaune or (les photos ne rendent pas...) Une heure après nous récupérons la clim ds la voiture avec plaisir !



Bien sur c'est sec et aride, nous descendons doucement en-dessous du niveau de la mer pour atteindre
-86 m à Badwater et presque pareil à Devil's golf garden, deux grandes étendues de sel, du à l'évaporation très intense ; pour l'instant je ne suis pas emballée, c'est à voir, c'est tout !

Nous retournons vers un camping pour trouver un peu d'ombre et pique-niquer, nous trouvons un tronc d'arbre sous les tamaris... mais le pain a été oublié à l'hôtel ce matin... carton rouge pour notre intendante !!!
De toutes façons nous ne nous attardons pas, le vent devient brûlant.

En voiture nous passons par Artiste Palette, une route de qques miles qui serpente dans les collines, là les points de vue et les couleurs sont superbes (et encore, on est à midi !) nous quittons la vallée par Zabriskie Point, une vue magnifique !

Finalement ce passage presque obligé aura été sympa







étape 5 - Las Vegas

Et tout d'un coup, au milieu d'un désert de sable et de roches s'élèvent des hôtels somptueux, des autoroutes à 6 voies, des publicités qui consomment plus d'électricité en une soirée que nous en 6 mois, des cascades d'eau qui assèchent les lacs environnants et en même temps c'est une ville qui étonne, qui surprend, qui ne laisse pas de marbre !

Deux soirées et une journée nous ont suffit... trop c'est trop !

26 et 27 septembre

L'hôtel choisi était tout près du Strip mais suffisamment à l'écart pour être au calme, parking, piscine, kitchenette ds la chambre... tout bien !
Installation rapide, les chambres sont toujours immenses et on s'étale !

D'abord nous avons faim (pique-nique allégé ! ;) ) et nous allons à la première terrasse qui nous tend les bras, c'est le Harley Davidson Café, à un bloc de l'hôtel.
Nous nous régalons de poulet pour 3 et de ribs pour Papipic




Quelques beaux hôtels avec casinos nous tendent les bras et le Bellagio étant tout près nous en profitons pour voir le spectacle des fontaines.
D'abord il nous faut traverser l'avenue et ce n'est possible que par des passerelles, du coup nous surplombons le Strip et nous voyons au loin l'hôtel Paris, le Flamingo, la Stratosphère, le Palazzo, tous aussi immenses les uns que les autres.
Partout les décorations d'Halloween ont fait leur apparition et nous admirons des présentions florales superbes.

Pour atteindre l'accueil des hôtels nous devons traverser des km2 de machines à sous, de roulettes et diverses tables de jeux....
Bien sûr Yolande et moi nous commençons à dilapider nos quelques billets de 1 dollard patiemment mis de côtés !
Plus tard vous saurez combien et qui a gagné !!!










les 26 et 27 septembre

Le suspense a assez duré ! je suis repartie de Las Vegas avec 16 $ pour 2 $ misés... sur mes deux premiers coups (machine et roulette) j'aurais du jouer beaucoup plus, je serais peut-être millionnaire !
Yolande a joué, gagné, rejoué, tout perdu !
Les hommes eux ont été petits joueurs... hou !

C'est un des premiers soirs du voyage où nous nous sommes couchés un peu plus tard !

Le lendemain matin la ville a un tout autre aspect à la lumière du jour. Un léger vent, une température douce, nous qui avions peur d'avoir trop chaud !
Nous commençons par faire la queue pour essayer d'avoir des billets pour un spectacle le soir, un de ceux du Cirque du Soleil nous plairait bien ; assez rapidement un panneau d'affichage nous indique que tout est full pour les spectacles qui nous tentent... de désespoir nous allons acheter quelques kg de M&M !
Je suis toute heureuse de rencontrer Mlle Kitty, les rues sont pleines de personnages tout droit sortis de film, de bandes dessinées ou des sosies
Les hôtels ne brillent plus de tous leurs feux mais sont quand même tous originaux ; le Vénitian nous bluffe complètement !












Nous décidons d'aller au buffet du Wynn pour le repas du midi (déjà 13 h 30 !) Nous prenons une carte de bus (le Deuce) qui nous permet de raccourcir un peu les distances.
 A nouveau nous traversons des salles de jeux, à nouveau le hall d'accueil présente une décoration majestueuse, quant au buffet, il est long d'au moins 50 m et propose toutes les cuisines du monde !
Nous nous régalons !...











Retour vers l'hôtel à pied cette fois-ci pour profiter encore de quelques hôtels (le Palazzo est immense)
Nous prenons la voiture pour aller passer un peu de temps dans les outlets, l'équivalent de nos magasins d'usine x 100 ; nous y passons 2 heures, nous avons chacun des paquets, c'est déjà la fin de l'après-midi mais la journée n'est pas finie pour nous !

Nous n'avons vraiment pas faim et nous faisons l'impasse sur le repas pour reprendre le bus et aller dans le Downtown, la partie ancienne de Las Vegas avec la fameuse Freemont Avenue.
La rue est couverte d'une voûte de milliers d'ampoules et toutes les demi-heures tout s'éteint, le plafond s'allume et c'est un vrai spectacle son et lumière, ce soir sur la musique des Doors. C'est superbe !
L'ambiance ici est très différente du Strip, beaucoup de jeunes alcoolisés, beaucoup de gogos danseuses.... bizarre... surprenant.... Beaucoup de sosies aussi.
Il est bien tard quand nous rejoignons notre chambre en passant par le Flamingo et une nouvelle fois devant les fontaines du Bellagio mais ce soir il y a du vent, nous sommes tout arrosé et le spectacle avec une musique classique est moins joli que la veille : Conte Partiro de Botcelli nous avait envouté !









Voilà, Vegas c'est fini... contents de l'avoir vu, d'y avoir passé un moment, tout est grandiose, c'est too much partout, c'est très spécial et magique...


étape 6 - Valley of Fire et Zion Park

Je suis en retard par rapport à l'avancée du voyage car nous quittons Moab ce matin alors que je ne vous raconte que notre étape d'il y a une semaine...
Ce voyage est très dense, tous les jours nous voyons des choses splendides, nous nous levons tôt, nous marchons beaucoup et le soir nous nous écroulons dans le lit !
Ajoutons à ça des connexions pas toujours au top et vous comprenez mon retard !
Tout va bien pour nous 4...

jeudi 27 et vendredi 28 septembre

Aucun problème pour quitter Vegas malgré la circulation déjà bien dense à 8 h, le GPS est là !

1 h après nous prenons la direction de la Valley of Fire au Nord-Ouest de la ville. Là nous commençons à être époustouflés par nos premières roches rouges ! C'est superbe !
Le ciel est d'un bleu foncé, les touffes vertes des buissons et ce rouge profond... wouahhh !
Là aussi un lieu que j'attendais de voir depuis le début de la préparation du voyage : un rocher formé d'une vague de couleurs...
Après plusieurs arrêts sur la Scénic Drive nous garons la voiture et en route pour ce rocher (1 h 30 aller/retour) nous marchons tour à tour dans le sable, sur des rochers très lisses et partout nous voyons ce travail d'érosion spectaculaire !
Puis, voilà la vague... c'est magnifique ! et encore, la lumière de milieu de journée n'est pas vraiment au top







Il faut repartir pourtant je serais bien restée un plus long moment admirer cette merveille géologique.
Nous allons un peu plus loin ds le parc et nous enchainons avec le White Dome Trail, là c'est une boucle qui nous amène au fond d'un canyon et nous sommes entourés de roches blanches parfois bien étroites et aux formes étranges.
Après ces deux bonnes marches il est largement midi et nous trouvons juste une table de pique-nique abritée du soleil. A peine assis de minuscules écureuils viennent autour de nous essayer de récupérer quelques miettes ; ils vont et viennent avec une sacrée rapidité !
Nous sommes juste en face du départ de la balade de Mouse's Tank, c'est un petit canyon à l'ombre, un aller/retour agréable où nous verrons beaucoup de pétroglyphes indiens. Un gros lézard nous accueille dès l'entrée !
Il fait quand même assez chaud en ce milieu de journée mais c'est très supportable.
Nous quittons finalement Valley of Fire après y avoir passé presque 5 h, un dernier arrêt à Elephant Rock - à vous de juger si ça ressemble bien à un éléphant -









En route maintenant pour Zion Park... au passage un petit arrêt à Grafton pour photographier un vieux pont sur la Virgin River.
Nous arrivons au Pionner Lodge à Springdale en fin d'après-midi quand le soleil enflamme les sommets des roches rouges, c'est magnifique ; ici ce n'est plus le désert, nous sommes en montagne et dès que la nuit tombe il fait frisquet !
Nous avons un vrai appartement avec 3 chambres, un salon, une cuisine et de très bon goût ! nous allons y passer deux nuits agréables.
Ce soir nous entamons notre série de restaurants mexicains et nous nous régalons de 4 burritos, d'un Mojitos à 2 et de bonnes Budweiser.
Après cette journée bien remplie.... au dodo !







Journée à Zion  samedi 28 septembre

Zion Park est en fait une vallée très encaissée avec des départs de trails le long d'une route unique. Il est maintenant interdit de l'emprunter en voiture, sauf pour ceux qui logent dans l'hôtel du parc.
Nous devons donc prendre une navette gratuite, de nombreux arrêts où nous pouvons monter et descendre à notre guise. A 8 h nous sommes à l'arrêt devant l'hôtel...
Ce matin le groupe se sépare ; les trois sportifs montent à Angel's Landing (300 m de dénivelée bien raide, une échelle pour terminer et bonjour le vertige !) quant à moi je continue au fond de la vallée et je vais tranquillement faire la Riverside Walk.
Vous n'aurez des photos que de la dernière, je n'étais pas là pour le reportage !
Nous décidons de nous retrouver 3 h après à l'arrêt The Grotto pour continuer ensemble. J'aurais même le temps d'aller un peu à leur rencontre.
Ma balade fût très agréable, le long d'une rivière encore à l'ombre, entre deux parois bien hautes, des écureuils, des deers, de petites cascades et plein d'américains pour papoter... hé oui je papote même avec des américains...





Nous pique-niquons un peu au frais... il n'a pas fait si chaud que ça pendant notre séjour et tous les jours nous avons sorti les polaires.
Ce sera notre rythme pendant ces trois semaines, pique-nique le midi et restau le soir... le matin parfois petit déjeuner ds la chambre si l'hôtel ne le sert pas (la plupart du temps cafetière, micro-ondes à disposition). Partout nous trouvons des supermarchés ou des mini market et nos intendants (Yolande et J-Marie) nous ont tj concoctés de savoureux déjeuners !

Après cet intermède, on reprend notre courage à deux pieds et nous faisons la boucle des Emeralds Pools par   Kenaya Trail, un boulevard bien rempli en ce samedi après-midi. Les américains eux aussi visitent, nous en rencontrerons de tous les états, et sortent le week-end. Les campings sont pleins et s'y côtoient de petites tentes rudimentaires avec d'énormes camping-car.

Avant de reprendre la navette nous faisons une petite halte café/ice-cream où nous avons un bon fou-rire quand les amateurs de café se rendent compte qu'ils se sont servis du chocolat !!!

A la sortie de la vallée nous faisons un arrêt au Visitor Center. C'est un passage toujours très intéressant avec toujours une expo relatant la géologie des lieux, la formation du relief, la vie des habitants... tant qu'ils seront ouverts nous y passerons à chaque parc.
En sortant de celui-ci nous décidons d'emprunter le chemin qui ramène à Springdale par les bords de la Virgin. De loin nous admirons une arche qui tranche dans le ciel bleu.

Une journée bien dense où nous avons pas mal marché...

Nous n'avons qu'une envie : prendre une douche et se coucher bien vite ! Yolande nous fera des pâtes au saumon dans notre belle cuisine, nous mangeons à 8 h tous en pyjama et vite au lit !








Ce dimanche matin 29 septembre nous quittons Zion en passant par une route superbe vers Bryce.
Pour ne pas gâcher le paysage même le macadam est rouge...
Un truck d'un rouge éclatant est stationné en face de nous.
Après le tunnel nous trouvons facilement une place au petit parking (il n'est que 8 h 30) pour démarrer le Overlook Trail, balade un peu vertigineuse mais avec l'appui de mes bâtons de marche ça va ! au bout nous découvrons une vue à 180° sur la vallée que nous venons de quitter.
La vingtaine de kms qui va suivre est magnifique  ! nous arrêtons souvent car les paysages sont à couper le souffle ! la roche rouge qui apparait encore de temps en temps a fait place à du grès blanc lequel a subi à la fois l'érosion verticale des eaux et celle horizontale du sable balayé par les vents... du coup, cela donne un dessin quadrillé sur la roche ; une vraie peau d'éléphant !







Petit arrêt café à Hatch où nous accueille le Galaxy Dinner, on se croit revenu dans les années 60'
et nous reprenons notre chemin vers Bryce.




étape 7 - Red Canyon - Kodakrome Bassin - Bryce


Dimanche 29 Septembre

Après ce sympathique arrêt à Hatch nous poursuivons en direction de Cannonville exactement où nous dormirons ce soir.
Peu après avoir emprunté la scénic 12 ous nous arrêtons au petit parc de Red Canyon, un Bryce en miniature où nous allons faire une nouvelle rando : le trail des 15 arches. Pierre roule sur sa première piste et ça lui plait bien !
C'est une jolie marche qui démarre dans un wash (lit à sec d'un torrent) et nous fait grimper vers les trous ds la roche. Nous marchons entre les racines aux formes étranges, les arbres vrillés par le vent et les roches dont les couleurs nous enchantent.
Nous pique-niquons sur le parking au retour quand  un américain de Pennsylvanie vient nous demander de le ramener à sa caravane. Sa femme et lui sont à cheval, les chevaux sont fatigués, son énorme caravane fait aussi van mais elle est garée 10 kms plus loin... C'est impressionnant de voir ces grosses voitures plateau équipée d'une attache bien solide qui permet de tracter de sacrés engins !!! Il nous fait visiter sa demeure sur roues







Sur la route un passage ds la roche se laisse volontiers  photographier...
Check-in dans un motel très typique et après un passage au visitor center nous filons vers Kodakrome Bassin, un state park au sud de Cannonville.





Cettre troisième rando de la journée restera mémorable car un gros serpent nous accueille au bout de quelques pas ! je suis tétanisée mais je fais bien rire Yolande car je sors quand même mon appareil photo !



Ce trail d'une heure trente - Angel Trail- nous fait monter sur les bords du plateau qui surplombe le site. De là nous apercevons les cheminées (sortes de stalagmites) qui sortent un peu partout du sol. C'est encore une belle balade de fin d'après-midi.
Nous irons un peu sur le nature trail à la découverte des plantes et des roches puis vers Chimney Rock, énorme colonne dressée à l'écart du parc.









Nous terminons cette journée riche en balades et en paysages par un bon restaurant à Tropic : le Clarke's où nous nous régalons de truites, de beignets de crevettes entourés de savoureux légumes le tout servi par une adorable serveuse...

Lundi 30 Septembre

Nous passons toute cette journée à Bryce Canyon. Pour nous 4 ce parc a été un coup de cœur ! C'est un endroit unique, magique, splendide !
Imaginez un énorme cirque de montagne (nous sommes à plus de 2000 m d'altitude) hérissé de milliers de colonnes de calcaire ou de grès rouge... le premier regard est un choc !



Et ce choc nous ne l'aurons que petit à petit car nous avons décidé de venir assister au lever du soleil sur Bryce. Nous nous sommes levés à 6 h et nous sommes sur le bord du canyon avec déjà une dizaine d'autres amateurs bien avant que le soleil ne se montre.
C'est le silence, tout le monde chuchote, les bonnets et les parkas sont de sortie, il fait froid ce matin !
Petit à petit la lumière entre dans le canyon, les rayons du soleil éclairent le haut des colonnes et des piliers qui semblent transparents, le vert des pins de Douglas qui s'élèvent vers le ciel tranche sur les couleurs minérales.... nous avons le souffle coupé !
Que notre terre est belle !






Après cette féerie nous décidons d'aller prendre un bon petit déjeuner au Ruby's Inn, hôtel restaurant installé tout près. Cet endroit existe depuis près de cent, d'abord ferme puis petite auberge pour accueillir les premiers touristes et maintenant grand complexe touristique.
Une fois de plus ce sont les pancakes qui ont notre préférence ; nous remarquons que ds les entreprises et magasins américains de nombreux handicapés sont employés, non pas cachés, mais mis à des postes d'accueil ou de service : bravo !

Bien rassasiés nous entamons une belle marche de plus de trois heures qui nous amène au fond du canyon, belle descente en zig-zag qu'il faudra bien remonter à l'autre bout !
Cette promenade nous permet de nous rendre compte de la hauteur des piliers, des formes surprenantes de la roche, de l'immensité des pins et de l'érosion toujours active.
Un beau soleil et un ciel bleu nous accompagnent, il ne fait pas trop chaud (à peine 20°) juste bien pour profiter du moment !









Difficile de choisir les photos, c'est tellement beau partout !
Comme prévu la remontée fût rude... mais un arbre sympathique me tendait les bras sur les bords du canyon...


Après tous ces efforts nous reprenons la voiture et nous allons au point le plus au Sud de la route qui traverse le parc, toujours en bord du plateau et là, à Rainbow Point, nous sommes à près de 3000 m d'altitude ; la polaire est la bienvenue pendant le pique-nique !
Nous faisons la route en sens inverse en nous arrêtant à tous les points de vue, parfois en bord de route, parfois une petite marche est nécessaire.
Bryce Point nous offre un panorama magnifique, Natural Arche et son arbre doré nous ravissent puis quelques jolies vues sur de petits canyons.
Nous quittons le parc après une journée remplie d'images superbes.






Et dire que nous étions tout en bas ce matin ! d'ailleurs on voit bien le chemin.

Le parking de Mossy Cave est plein, on ne peut pas s'arrêter et d'ailleurs on est un peu fatigués. Un petit peu de repos à l'hôtel nous fait du bien, les hommes en profitent pour boire un bière devant les chambres du motel...
Avant le restaurant nous faisons quand même un tour dans le village de Cannonville, ce sont en général de longues rues, très larges, peu de commerces, une ou plusieurs églises (nous approchons du pays mormon) et des maisons souvent en bois, très simples, parfois une vieille station à essence et une exposition de vieux matériel agricole... ici on ne jette rien, ce sont leurs seules antiquités !
Au retour de cette balade, près du visitor center une ranger vient au devant de nous et nous annonce l'éventuelle fermeture des parcs dès le lendemain matin. Il s'agit en fait d'une mise au chômage des fonctionnaires, l'état n'ayant plus de quoi les payer ! Impensable chez nous !
Nous n'y croyons pas trop... et de toutes façons, pour moi tout du moins, les accès seront possibles même si les centres d'information sont fermés.







La journée se termine au même restaurant que la veille avec de bons steaks et une Ceasar salade ... mais Tira n'est pas là !


étape 8 - La Scénic 12, Torrey et Capitol Reef, Goblin Valley et Little Wild Horse Canyon



Mardi 1 ier Octobre 2013


Nous prenons notre petit-déjeuner au moyel de Cannonville dans la salle attenante à l'épicerie, style année 50 avec des tables fixes en formica orange, c'est simple mais bien suffisant..
Puis nous quittons cette région de Bryce Canyon et Kodakrome Basin pour Torrey où se trouve notre étape du soir.

Un peu après Escalante nous prenons une piste vers le Sud pour marcher un moment au milieu des rochers de Devil's garden. Une fois de plus c'est surprenant... on peut tout imaginer ! Jean-Marie trouve une meule pour aiguiser son couteau et Pierre semble bien petit sous ce qui ressemble aux statues de l'Ile de Pâques... une arche par ci, un cupcake par là...

Puis nous empruntons la scénic Byway 12, magnifique route panoramique qui a couté près d'un million de dollars lors de sa construction, nous montons jusqu' à 3000 m d'altitude et nous traversons de multiples paysages aux couleurs de l'automne.
Nous faisons tranquillement le parcours en nous arrêtant souvent pour des photos, pour des points de vue, pour le plaisir...
Pique-nique à Boulder près du musée Anazasi et shopping dans l'adorable boutique qui lui fait face.
Nous n'allons finalement pas jusqu'à Long Canyon, nous avons hâte d'être à Torrey où nous espérons pouvoir commencer la visite de Capitol Reef.

En plus nous logeons dans des cabines en bois et nous devons faire quelques courses car nous avons prévu un barbecue ce soir.
















Nous nous installons assez rapidement et nous nous précipitons au Visitors Informations de Torrey. Les Visitors Center tenus par les Rangers mis d'office au chômage sont bouclés mais les offices municipaux nous accueillent avec beaucoup de patience.
Plein de monde venu aux nouvelles, les parcs sont effectivement fermés depuis le matin même mais j'avoue ne pas m'être trop inquiétée, persuadée que les points de vue seraient au moins accessibles.
Hé bien non ! tous les accès sont fermés, l'entrée de tous les chemins, même ceux menant à pied à un site, sont barrés. Les rangers veillent et les amendes risquent d'être élevées.
C'est une énorme déception quand je me rends compte que toutes les balades prévues doivent être annulées et surtout tout ce que allons louper. J'en ai les larmes aux yeux, je suis dégoûtée !
C'est bien sûr l'occasion d'échanger avec d'autres visiteurs : des français mais aussi des canadiens et des américains eux aussi en vacances. Tous sont déçus et la plupart critiquent la position du congrès.

Bon, il faut se faire une raison, les parcs d'état et ceux tenus par les indiens restent ouverts et nous espérons une fin rapide à cette crise gouvernementale. Heureusement que nous ne savons encore ce qui nous attend... Nous sommes demain à Arches, un des plus beaux parcs, et je le sens mal !

Il y a quand même de jolies balades à faire et après avoir fait quelques courses pour le repas du soir nous repérons une piste sur la droite à la sortie du village de Torrey. C'est la fin de journée et la lumière sur les falaises environnantes teinte la roche d'un rouge flamboyant.






Nous marchons une bonne heure avant de rejoindre nos confortables maisonnettes en bois. Pierre met en route le barbecue devant un paysage de rêve, Yolande prépare une salade composée et avec Jean-Marie nous installons l'apéro sur la terrasse... c'est quand même chouette malgré la déception qui nous étreint.








Etape 9 -  Capitol Reef vers MOAB

Mercredi 2 Octobre

Avant de quitter Torrey nous allons photographier l'ancienne église-école du village et nous admirons les mobiles de l'artiste installé juste en face... j'en ramènerais bien un pour le jardin !
Nous traversons Capitol Reef National Park par la 24 Highway et dès le début du parc chaque piste sur les côtés de la route est inaccessible... c'est pitoyable ! même la vue, les paysages naturels nous sont interdits, j'enrage !
Nous voyons quand même au passage quelques rochers, les pétroglyphes et la petite école de Fruita. Nous devinons les étendues de plantations de fruits et nous apercevons les chemins de randonnée que nous ne feront pas !
Malgré tout les paysages sont là pour nous réconforter et nous passons rapidement des roches rouges à un désert de sable gris qui nous surprend !













Nous passerons une magnifique journée car nous allons découvrir deux petits parcs d'état un peu à l'écart des passages touristiques. Je les avais noté dans notre programme si nous avions le temps, du coup visite obligée.... avec tous ceux qui comme nous sont frustrés d'autres visites.

Nous allons d'abord à Goblin Valley, un site érodé par les vents depuis 16 millions d'années et dont il ne reste que des centaines de lutins formés par les rochers. Nous marchons dans le sable au milieu de ces étranges personnages qui prêtent souvent à rire. Certains ont un chapeau, d'autres font la moue, l'un semble s'amuser... Je pourrais tous les photographier !
Il fait plutôt chaud mais un agréable vent rend la t° supportable.
Au retour de cette surprenante balade nous pique-niquons à l'abri.










Nous roulons à nouveau quelques kms sur une piste de sable pour nous rendre à Little Wild Horse Canyon où nous passerons plus de deux heures entre les parois d'un canyon très étroit.
Nous marchons d'abord dans le joli lit d'un torrent puis, suite aux pluies des semaines précédentes, nous ne pouvons accéder directement au canyon et nous devons franchir l'obstacle en grimpant sur la paroi, un peu scabreux mais ça passe ! la suite est superbe : le passage est resserré, une dizaine de mètres de haut de chaque coté, de la roche trouée par la force de l'eau, des ondulations dues à l'érosion, il faut faire attention où on met les pieds, il y a à peine la place par moment....
C'est magnifique !







Arrêt essence, café et coca à Green River où nous achetons un beau melon à un paysan du coin. Il nous montre tous ses cucurbitacées et est content de reconnaitre la traduction française.



Nous rejoignons Moab en fin d'après-midi et nous allons de suite aux informations à l'accueil touristique de la ville. Depuis notre motel cela fait encore une bonne marche !
Cela est confirmé : nous ne pourrons rentrer ni dans Arches Park ni à Canyonland... donc pas de Delicate Arch, pas de Landscape, pas de Windows ni de Mesa Arch ni de Green River Overlook !
Nous apprenons en plus que les hôtels ds les parcs sont évacués donc notre réservation pour le Grand Canyon est bien compromise... pas de cabine au bord du canyon réservée depuis 10 mois !!!
dégoutée de chez dégoutée !!!!
Bon, il faut prévoir autre chose et le plan B se met en action car nous sommes ici pour trois nuits.
En attendant c'est à l'Hacienda, le restaurant mexicain près du motel que nous finissons la journée, les enchiladas nous plaisent bien.





    MOAB - DEAD HORSE POINT - CORONA ARCH -  SCENIC 28

Jeudi 3 Octobre

Départ un peu plus tardif ce matin, Yo. et JM sont allés faire les courses pour les prochains pique-nique. Nous avons pris le petit-déjeuner ds la chambre en allant chercher un plateau au lobby.

Dead Horse Point est un parc d'état, donc ouvert au public. En général il se fait assez rapidement juste pour la vue au lever ou au coucher du soleil et les visiteurs se concentrent plutôt sur Island in the Sky dans Canyonlands.
Tant pis, nous allons arpenter Dead Horse Point en long et en large, le temps est un peu couvert, il y a beaucoup de vent. Il faut dire que nous sommes en bordure d'un plateau, à 1500 m d'altitude, là où dans le fond du canyon la Green River et le Colorado se rejoignent.

Tout d'abord arrêt devant Monitor et Merrimac Butes, deux vaisseaux de pierres dans la plaine, au loin la Sal Mountains couverte de son ruban de nuages.




Nous faisons un tour au Centre d'Informations où nous visionnons un petit film bien intéressant sur la formation géologique des lieux et de là nous partons à pied pour faire le tour de tous les points de vue.
D'abord Rim Overlook puis Shafer Canyon Overlook, ensuite Meander Overlook, nous passons de l'autre coté de la route et nous revenons au Visitor Center par Basin Overlook, plus de 7 kms dans la matinée c'est bien ! nous avons suivi un petit chemin délimité par des cairns et nous avons marché parfois dans le sable parfois sur du slide rock.
Ce que nous découvrons est époustouflant !
Ici le travail de l'érosion est incroyable, les diverses époques géologiques et les poussées tectoniques ont façonné ce panorama magique (et nous ne verrons pas le mieux !)
Tout en bas le Colorado semble couler tranquillement et c'est pourtant sa puissance qui a creusé ces montagnes.
Le bleu vif des bassins de potasse surprend dans ce paysage minéral, mais cela fait de jolies photos !







Nous mangeons très rapidement à une table de pique-nique car le vent chargé de sable nous déloge bien vite !
Nous continuons notre tour par Dead Horse Point Overlook, ici le chemin est bien aménagé et c'est de la promenade.







Le ciel commence à se charger dangereusement et c'est sous une pluie d'orage que nous rentrons à Moab. Au loin nous arrivons à apercevoir quelques arches du parc qui nous est interdit...
Nous finirons tranquillement la journée avec une corvée lessive au laundry et un Denny's pour le repas du soir. Entre le verre d'eau, le repas senior et le ketchup Jean-Marie est désespéré !
Ce n'est pas non plus pour nous déplaire de faire des journées un peu plus cool, jusque là le voyage a été très dense et nous commençons à accumuler un peu de fatigue !







 n'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en plus grand


Vendredi 4 Octobre


En sortant ce matin pour déjeuner nous avons la surprise de voir le pare-brise tout gelé ! Il fait frisquet (4°) pas la peine de se presser !
Nous allons acheter des salades pour le repas de midi, nous en profitons pour trainer ds le supermarché. C'est bientôt Halloween et du coup la déco et les friandises ont fait leur apparition.
Nous regardons avec dubitation les gelées fluo, nous apprécions le choix de salades et de fruits et nous nous laissons tenter par quelques donnuts...






Nous longeons le Colorado avant de débuter le trail de Corona Arch, arrêts pour admirer les pétroglyphes sur les parois rocheuses.
Nous franchissons à pied la ligne de chemin de fer encaissée dans les rochers, impressionnant ! puis nous voilà partis pour deux heures de balade. Le ciel est gris.
Une fois de plus le chemin est très agréable souvent sur le sable (bien tassé comme il a plu), au milieu de nombreux cactées.
Je m'arrête au moment de franchir une paroi avec cordage (mon vertige n'y résisterait pas !), les autres continuent mais de là où je suis je peux quand même admirer l'arche immense et la grotte de Bow Tie Arch.
Pendant la montée et à mon arrêt je papote avec une famille et ses deux enfants qui viennent de Nashville, les enfants n'ont pas classe, ce sont les parents qui se chargent de leur éducation scolaire, la petite fille de 8 ans me tient compagnie et nous arrivons à peu près à nous comprendre. Au moment de se quitter je lui demande son prénom et c'est avec surprise qu'elle me répond "Naïdine"... nous avons le même prénom, pas très courant ! plaisir et émotion...
Ce trail aura été très plaisant et nous a permis de voir au moins une arche !
Arrêt pique-nique à l'arrivée au bord du fleuve, le soleil fait une timide apparition.
Nous partageons un moment avec un peintre du dimanche.













L'après-midi nous allons sur la route 128 qui longe aussi le Colorado mais plus au Nord. Nous nous arrêtons assez vite pour faire le Negro Bill Canyon Trail qui nous amène au Morning Glory Bridge, pont naturel de 80 m de long. Nous passerons 20 fois le ruisseau aller/retour (heureusement j'ai mes bâtons de marche) et nous marcherons pendant 4 h.
Au fond du canyon ce pont est effectivement surprenant !








Nous continuons ensuite en voiture sur la 128 vers les Fisher Towers qui s'illuminent en cette fin d'après-midi ; nous avons de la chance, il a fait gris toute la journée et ce soir une belle lumière....
Les paysages sont une fois de plus splendides ! En arrière plan la Sal Mountain est un peu enneigée.






Ce soir nous avons la flemme de ressortir pour chercher un restaurant, nous avons quelques heures de marche dans les pattes, les hommes vont chercher une pizza en ville que nous mangeons dans la chambre


ÉTAPE 10 - MULE CANYON HOUSE OF FIRE - MULEY POINT - MONUMENT CANYON


Samedi 5 Octobre

Il fait encore très froid ce matin et il faut à nouveau gratter le pare-brise mais le beau soleil de la journée va vite nous réchauffer.

Nous quittons Moab ce matin "very disapointed" car même si nous avons occupé notre temps, nous n'avons pas vu le plus beau... une occasion de revenir ? pour l'instant aucune envie, trop déçue !

Après un passage au Citymarket où nous avons vite pris nos habitudes -et où nous trouvons surtout de bonnes salades- nous voilà sur la route vers un endroit mythique des USA : Monument Valley.
Le parc est géré par la communauté des indiens navajos donc pas de problèmes. L'hôtel "the view" est réservé depuis le début de l'année et j'ai hâte de faire la surprise à mes compagnons...

Premier arrêt à Wilson Arch juste au bord de la route puis à Monticello où nous prenons de l'essence (c'est qu'elle consomme 12 l aux 100 notre Titine !) et nous en profitons pour faire un tour au petit musée.

Après Blanding nous obliquons sur la route 95 et comme il est temps de se dégourdir les jambes nous voilà à marcher dans Butler Canyon à la recherche de ruines indiennes. Nous sommes dans le lit d'un torrent et nous voyons les traces des dernières pluies assez violentes : herbes couchées, amoncellement de branchages, troncs en travers du chemin... je me dis qu'il ne fait pas bon de se trouver là quand l'eau arrive ! nous marchons plus d'une heure sans en voir le bout... nous rebroussons chemin sans avoir découvert les ruines, seul Jean-Marie en avance sur nous a entre-aperçu une échelle et quelques murs de toutes façons inaccessibles ; bon ! on a marché 2 h mais pas intéressant du tout !







Un peu plus loin, nouvel arrêt à Mule Canyon pour arriver après une bonne demi-heure de marche à House of Fire, à ne pas louper... c'est vraiment à voir.
Comme d'habitude au début de chaque trail un registre sur lequel nous inscrivons nos noms et le pays de provenance (statistiques ou sécurité ?) notre passage reste dans la postérité !
Sur le chemin pas mal de rencontres : deux filles de Californie, pro-Obama et qui sont désolées de la fermeture des parcs, un couple du Kansas qui lui traite Obama de "cornish" (cornichon)... les opinions sont souvent liées à l'appartenance des états ! un autre couple qui se trompe de chemin, eux viennent du Canada.
A chaque fois on échange un peu, nous avons trouvé les américains adorables, curieux, serviables et toujours prêts à discuter.
Arrivés à la grotte qui renferme d'anciens greniers à grains indiens nous sommes bluffés par cette impression de flammes sur le plafond.
Au retour deux beaux cupcakes en bord de route.







Il est déjà près de 15 h et nous avons pris à gauche la route 261, c'est le désert....
Difficile de trouver un coin pique-nique, nous sommes en plein territoire indien, des clôtures de barbelés sur les bas-côtés, nous trouvons finalement un coin derrière des arbres mais le sol est jonché de débris de bouteilles de toutes sortes : pas le droit de boire officiellement mais on se débarrasse des flacons n'importe où !! Le lendemain ce sera la même galère...

Par une piste de quelques kms nous montons à Muley Point, paysage grandiose d'où nous apercevons les premières buttes de Monument Valley. Puis il faut descendre à pic par Moky Dugway une piste bien pentue.
Nous ne sommes pas en avance et si nous voulons admirer le coucher du soleil à Monument Valley on ne peut pas trainer. Nous décidons de laisser de côté Valley of the Gods, depuis le temps que nous sommes frustrés on n'est plus à un parc près !
Passage par Goosenecks, les fameux cous d'oies de la San Juan River, impressionnants là aussi.
Les couleurs sont fabuleuses, on croirait des frises dessinées au bas des collines.










Une photo de Mexican Hat au passage et encore un arrêt pour immortaliser l'arrivée sur Monument Valley, nous avons le soleil en face mais les ombres ont aussi leur charme. Nous sommes sur la route comme Forest Gump...





Il est plus de 18 h quand nous prenons possession de notre chambre, l'hôtel est magnifiquement posé sur le bord d'un plateau surplombant Monument Valley
Nous tirons les rideaux et tatammm... les trois célèbres buttes sous nos yeux !
Les ombres peu à peu envahissent la plaine et recouvrent les rochers, que c'est beau !





















Demain matin nous emprunterons la piste tout en bas au milieu des mesas. En attendant nous allons manger au restaurant attenant à l'hôtel, pas trop mal !


Dimanche 6 Octobre

Ce matin, dès 6 h, nous sommes sur la terrasse de la chambre, aujourd'hui nous avons fait dortoir commun,  pour admirer le lever du soleil mais il fait très froid et nous sortons toutes les mn voir où ça en est... entre temps nous prenons le petit déjeuner si bien que nous sommes prêts à descendre au milieu des buttes relativement tôt.
Une lumière rose apparait à l'horizon et éclaire doucement la plaine, c'est tout simplement magique !






Avant de quitter Moab nous avions rencontré un couple qui nous déconseillait de prendre la piste de Monument Valley avec notre voiture.
Dans la soirée, de la terrasse du Visitor Center, Pierre a bien observé le ballet des voitures particulières qui descendaient et montaient de la vallée... la chose ne semblait pas si difficile. Depuis le début du voyage nous avions déjà emprunté quelques pistes de sable et de cailloux, la voiture tenait bien la route, quitte à faire demi-tour nous allions tenter l'aventure !
Nous sommes dans les premiers à rouler sur la piste ce matin, la lumière est rose orangée et les ombres sont encore bien longues !
Les 500 premiers mètres sont pentus et chaotiques mais après ça roule tout seul ! bravo chauffeur !
Seuls au monde, un grand silence, des paysages à couper le souffle... Monument Valley nous aura bluffé ; nous n'en attendions pas tant !
Nous allons et venons sur la piste de sable rouge à notre gré, nous nous arrêtons souvent pour essayer de reconnaitre les formes évoquées par les rochers : Eléphant Butte,  Le Chameau, les Trois Sœurs, les Mitaines, la Botte, le Moyeu... certaines sont faciles à trouver, d'autres on n'y voit rien !!!
Les navajos installent leurs stands de bijoux aux point de vue, ceux qui proposent des tours à cheval sortent les animaux, les 4X4 des tours operators commencent à arriver... la vallée prend vie mais pas de cow-boy au célèbre John Ford's Point !
A Artist Point Overlook, nous nous engagerons même à pied sur un chemin qui semble contourner la mesa du Dieu de la Pluie mais c'est plus casse-cou qu'il n'y parait !
En tous les cas, plus de deux belles heures que nous n'avons pas vu passer !











Pas question de quitter cet endroit sans faire un tour au Goulding museum.
Harry et Mike Goulding sont arrivé en ces lieux en 1923 pour faire du commerce avec le peuple Navajo. Très rapidement mis en confiance ils construisent un comptoir  et une habitation en 1928. C'est dans ces lieux même que nous visitons le musée.
C'est ce couple qui fit connaitre à John Ford, alors réalisateur de films, la beauté de Monument Valley.
Plusieurs films avec John Wayne comme acteur principal furent tournés ici : la Chevauchée fantastique, la Charge Héroïque et bien d'autres westerns de notre enfance !
Harry et Mike Goulding ont vécu ici jusqu'à leur mort dans les années 80/90. Entre temps ils ont ouvert une auberge pour accueillir leurs amis puis un lodge pour les premiers touristes et maintenant leurs descendants gèrent un grand complexe hôtelier. L'endroit reste sympathique et le paysage est le même !











 Nous quittons Monument Valley en milieu de journée les yeux pleins d'images magnifiques.
En route vers Page nous ferons un arrêt pique-nique rapide, toujours difficile de trouver un endroit sympa... et j'en profite pour vous présenter la GMC Acadia qui nous a vaillamment accompagnée tout le voyage ; on y était bien à l'aise !









Prochaine étape : le lac Powell.... j'ose espérer que nous aurons accès au lac même si nous savons déjà que tous les bateaux, jet skis et canoë restent à quai....


ETAPE 11 - PAGE LAC POWELL - Toodstoal Hoodoos - Antelope Canyon Lower 


Dès notre arrivée à Page nous pouvons faire le check in à l'hôtel où nous attend d'emblée à l'accueil un plan indiquant ce qui est ouvert, ou plutôt tout ce qui est fermé ! et la liste est longue, en fait aucun accès au lac, aucune activité sur l'eau et même les scénic drive inaccessibles ! nous aurons vu 15 cm2 du lac en tout et pour tout et encore avec le zoom à fond, une fois de plus j'enrage !





Avant de rentrer dans la ville nous avons essayé de réserver la visite pour Lower Antelope Canyon, heureusement c'est un Navajo Tribal Site. Les réservations se font pour l'autre canyon, le Upper, on nous conseille d'arriver tôt le lendemain matin mais ce n'est pas la foule bien que seul ces sites soient ouverts.

Globalement, en cette fin septembre et début octobre nous n'avons vraiment pas été embêtés par le monde, à part les week-ends un peu plus chargés, et pas grand monde sur les trails.

Nous décidons d'aller marcher sur le site des Toadstool Hoodoos à une quinzaine de miles au Nord Ouest de Page. C'est la fin de la journée et une nouvelle fois la lumière est magnifique. Nous empruntons d'abord le lit d'un torrent asséché, entre des parois garnies de liserés de couleur, nous montons doucement dans le sable vers un plateau où se trouvent ces drôles de champignons.
C'est superbe !
Je ne peux m'empêcher de mettre beaucoup de photos, c'est tellement beau !
Quand nous redescendons, le soleil est couché ; les journées sont plus courtes en automne,
il n'est que 18 h 30.












Ce soir nous mangeons tout près de l'hôtel au Grand Canyon Steak House, ribs et côtes de bœuf géantes le tout arrosé d'un bon petit merlot californien. En général les vins chiliens ou californiens ont été bien
 appréciés !


Demain une belle surprise nous attend...

Lundi 7 octobre

Très bonne nuit comme d'habitude dans des lits XXXXL !
Petit déjeuner à 7 h 30 et du coup nous sommes assez tôt sur le parking de Lower Antelope. Nous avons choisi ce slot canyon car moins de monde qu'à l'Upper. Nous verrons après si nous avons le temps et l'envie de faire la comparaison.
Nous sommes une quinzaine de personnes devant Brenan notre guide. Il nous donne quelques indications avant de se faufiler dans la faille bien étroite juste devant nous. J'étais inquiète mais si lui passe, je devrais passer aussi !
Nous descendons un escalier en fer et de suite c'est l'enchantement !
L'érosion a fait un travail de sculpteur, de potier, de peintre... des lignes, des courbes, des creux, des orangés, des mauves, des roses, des jaunes, du sable, du grès, des hauteurs, des passages étroits... tout y est ! c'est sublime !
Brenan nous fait remarquer ici un animal, là un visage voilé, là une coulée de sable, parfois il prend un appareil photo pour trouver le bon angle...
Nous ne savons plus où regarder, nous allons tranquillement à notre rythme. Cet endroit est sublime et il a été le coup de cœur du voyage.
A plusieurs reprises nous empruntons des échelles faciles. Nous avons l'impression de nous enfoncer au centre de la terre mais là-haut nous apercevons le ciel bleu. La lumière qui pénètre dans le canyon donne des reflets de couleurs superbes.
Après plus d'une heure de magie nous remontons à la surface complètement éblouis...


















et je pourrais vous en mettre des dizaines d'autres....

ETAPE 12 - WILLIAM ET LE GRAND CANYON

Avant de quitter Page nous passons au Tourists Informations pour savoir quelle route prendre pour Grand Canyon. Nous avons la confirmation que tous les accès sont fermés par l'est comme par le sud. Notre hôtel étant dans le parc la réservation est annulée, elle nous sera remboursée un mois après. Nous réservons rapidement une chambre à William, espérant quand même pouvoir faire le tour d'avion sur le Grand Canyon... sauf que pour l'instant le vent souffle bien fort !
Nous achetons quelques peintures en cartes postales, une peintre qui montre le Plateau du Colorado d'une bien jolie façon  www.serenasupplee.com

Nous allons au Dam View pour admirer l'immense barrage qui a donné naissance au lac Powell, là, le Colorado semble bien sage dans son lit.
Puis une petite heure de marche dans le sable et juste à midi pour voir Horseshoebend à la bonne lumière. C'est un méandre du fleuve assez typique.




 Bon, il est temps de partir, nous avons une longue étape jusqu'à Williams (+ de 300 kms) Ce n'était pas prévu comme ça, nous devions dormir dans une cabine juste au bord du GC !!!
 Un arrêt au Trading Post de Cameron. C'est un ancien comptoir indien transformé en supermarché pour touristes... et il y a de quoi trouver son bonheur !
Sur le parking quelques belles motos garées là par un groupe de bikers comme nous en rencontrerons souvent.




Après Cameron de longues lignes droites de désert puis d'un coup, aux abords de Flagstaff nous pénétrons dans la Coconino Forest, des résineux à perte de vue !
Nous arrivons à Williams vers 16 h 30, nous nous arrêtons de suite au centre d'Informations.
L'accès à l'aéroport de Tusayan est autorisé, reste à savoir quelle sera la vitesse du vent demain matin ! pour l'instant le temps est couvert et ça souffle !

Williams est une petite ville située à une heure au sud de Grand Canyon et surtout sur la mythique route 66. On ne peut d'ailleurs guère y échapper, tous les magasins, toutes les affiches le clament haut et fort !
Du coup l'ambiance est tout à fait différente de ce que nous avons vécu jusqu'à présent : beaucoup de boutiques souvenirs, des cafés et restaurants style années 50/60, de la musique rock dans les rues, de belles voitures anciennes, des stations essence rénovées... c'est très sympa !
Après notre installation au motel (bof !) nous allons faire un tour dans LA rue principale, quelques achats, quelques photos et nous cherchons un restaurant. J'aurais voulu quelque chose d'un peu typique avec de la musique country (j'adore), l'endroit s'y prêtait vraiment, ça ne s'est pas fait, dommage !
Juste avant d'aller manger un magnifique coucher de soleil illumine le ciel... et dire que nous aurions du l'admirer au bord du canyon ! je suis plutôt vénère...
ça a été le plus beau coucher de soleil du voyage !









Mardi 8 Octobre

Il est 7 h 30 quand nous prenons notre petit déjeuner en face du Motel chez Jasmine. C'est une petite dame toute âgée (plus que nous !) toute menue, toute fripée qui nous sert, son fils à la cuisine ne la ménage pas et elle nous fait presque mal au cœur ! en tous les cas nos derniers pancakes seront bien bons.

Nous faisons un tour dans Williams à la lumière du jour et nous allons prendre confirmation que le vol prévu pourra se faire, c'est oui bien que le vent souffle quand même.
Partout nous voyons les décorations d'Halloween déjà en place.








Nous achetons nos traditionnelles salades au Safeway tout proche et nous faisons aussi nos courses pour le lendemain.
Notre vol est prévu à midi, une heure de route, arriver à l'avance, nous quittons Williams un peu après 10 h. A mi-chemin Jean-Marie s'inquiète de ne plus trouver le double des clés de la voiture, on cherche partout, soit elles sont restées dans la chambre, soit elles sont tombées sur le parking, bon, on a l'assurance aussi... le Grand Canyon d'abord, on verra le reste après !

Chacun a son ticket pour attendre, la place bien définie en fonction du poids, nous sommes 19 dans le petit avion, la pose photo avec le pilote, le casque avec les commentaires en français et la musique sur les oreilles... en avant pour un survol magique...

















Là encore c'est un festival de couleurs avec en plus le gigantisme des lieux ! Suivant la lumière on passe du rose pâle au rouge vif de la roche, du vert tendre de l'herbe au vert profond des pins ponderosa, du bleu turquoise du petit Colorado au bleu sombre du fleuve et même aux couleurs de l'automne sur la Rim Nord du Canyon... quelle beauté !
En bas, dans la forêt je reconnais les points de vue, tout est déserté...
Nous sommes quand même bien heureux d'avoir pu au moins nous faire une idée du Grand Canyon en le survolant.
Il est temps, au bout de 50 mn, que le vol prenne fin, nous avons été bien secoués et c'est le cœur au bord des lèvres que nous sortons de l'avion, crise de fou-rire avec Yolande en sortant toutes les deux des toilettes avec la même tête de désespérée, une main sur l'estomac, l'autre devant la bouche !!!!
Non, ça a été chouette et une heure après nous pique-niquons de bon cœur au bord d'un petit lac au Kaibab Campground.
Jean-Marie est très contrarié par la perte des clés et nous avons décidé de repasser par le Motel (plusieurs coups de fil sont restés sans réponse).
Youpi ! les clés sont là ! franchement Yolande, quelle idée de les avoir certainement prises pour aller aux WC et de les avoir certainement posées sur le lit !!!! ;)

Maintenant direction Sedona où nous passerons deux nuits.

ETAPE 13 - SEDONA

mardi 8 octobre après-midi

Pour arriver à Sedona, au sud de Flagstaff nous prenons la ALT 89, une magnifique route de montagne qui nous fait passer par le Oak Creek Canyon. Ici ce ne sont que des forêts à perte de vue et nous retrouvons les paysages de chez nous.
Plus on descend et plus nous nous rendons compte que cette région est très touristique et très prisée par les américains : nombreuses maisons secondaires, beaux chalets de montagne, nombreux restaurants, campings et auberges.
Un monde fou à Sedona que nous traversons pour rejoindre l'hôtel quelques kms plus loin à Oak Creek Village.
Le motel est très agréable, jolie vue sur les rochers rouges, belles chambres spacieuses (comme souvent pendant le séjour) où nous allons pouvoir nous poser deux nuits avant le départ, par contre il fait trop froid pour profiter de la piscine.
Sedona est une ville célèbre pour ses vortex, roches censées contenir de puissantes énergies électromagnétiques, en particulier Bell Rock juste face au motel.
Ce soir il fait beau mais nous sommes un peu flemmards et nous décidons de reporter au lendemain la balade au bord de la rivière avec les reflets de Cathedral Rock. Je vais bien le regretter, demain en fin de journée il va pleuvoir !
Avec Yolande nous nous baladons dans le quartier de l'hôtel à la recherche d'un supermarché pour les courses et d'un restaurant pour le soir. Plein de très belles galeries d'art et nous tombons sur des outlets (magasins d'usine)... tiens la fatigue s'en va !
Plus tard nous mangeons dans un restaurant italien, ce fût très long mais très bon et copieux.





Mercredi 9 Octobre

Pas de marche hier, ça nous manque !
7 h 3O petit déjeuner et à 9 h nous sommes sur le parking du West Fork Trail, nous marchons 3 h A/R le long d'un ruisseau, nous sommes dans la forêt, nous traversons plusieurs fois le lit du torrent, les couleurs de l'automne sont bien présentes, pas mal de monde sur cette balade ; ce fût bien sympa !
Au retour nous profitons des tables de pique-nique sous les pommiers mais nous ne trainons pas, le vent se lève.










Nous décidons de passer un moment dans le centre de Sedona. Les magasins sont regroupés dans des galeries marchandes très jolies, toutes dans un style montagne ; on peut y trouver de belles boutiques et sur les trottoirs on fait de chouettes rencontres !







Après une heure de promenade shopping nous retrouvons Yolande et Jean-Marie et nous allons vers Tlaquepaque (prononcer tléképéké !) village mexicain reconstitué de nombreuses boutiques d'art. Nous prenons un café et un cheesecake à partager mais Yolande commence à se sentir mal. La visite est écourtée, la pauvre est vraiment malade, nous rentrons à l'hôtel il faut qu'elle se couche.





Après être rassurés sur le sort de Yolande (indigestion passagère) nous partons tous les 3 visiter les incontournables.
Nous allons d'abord sur le chemin de Bell Rock, puis à la Holly Cross Chapel, toute moderne et plantée dans le rocher et enfin vers Cathedral Rock, censée se refléter dans la rivière... les gouttes de pluie nous rattrapent, le ciel est gris depuis un moment et les reflets inexistants !! tant pis !
En passant par la Verde Valley School Road nous traversons un quartier très résidentiel et nous ne pouvons qu'admirer de splendides villas entourées de magnifiques jardins.
Ce soir nous n'avons pas très faim ; les hommes vont se chercher des burritos au mexicain tout proche et je me contente du doggy bag que j'avais emporté la veille, pour Yolande une tisane...
Nous profitons de la grande chambre pour étaler nos affaires et refaire les bagages, nous répartissons les achats "souvenirs" dans les deux sacs et sacs à dos... surtout des tee-shirt, quelques mugs et magnets...
ça va, ce n'est pas trop lourd !








Les photos ne sont pas très lumineuses pourtant ici la roche rouge contraste avec le vert des plantes, mais le soleil n'a pas voulu se montrer !

ETAPE 14 - PHOENIX - APACHE TRAIL - TONTO NATIONAL FOREST

 Jeudi 10 Octobre

Nous sommes depuis 22 jours sur le sol américain et le voyage se termine...
Ce soir nous dormirons à Phoenix et demain matin vol pour la France.

Bon il nous reste encore aujourd'hui pour en profiter !
Il est prévu de quitter tôt Sedona, de passer par Payson pour rejoindre le Roosevelt Lake et arriver à Phoënix par l'Apache Trail, une piste de cailloux et de sable longeant la Salt River.

Sauf que... il a plu toute la nuit et le temps est bien brumeux ce matin. Tentons-nous ou pas de prendre cette piste qui risque d'être difficile si il y a de l'eau ?
Le mieux est d'aller aux nouvelles. Nous quittons l'hôtel à 8 h 30 vers Montezuma Castle (ruines indiennes) où nous trouvons portes closes, toujours le shutdown !
Nous nous arrêtons à Camp Verde à la recherche d'un Visitors Information, nous finissons par le trouver mais il n'ouvre qu'à 10 h ! bon, nous nous arrêtons à la sortie du village pour faire quelques courses pour le pique-nique et en reprenant la direction de Payson nous voyons un panneau "Visitors information" on le suit, on tourne à gauche, encore à gauche et nous voilà à nouveau devant celui de tout à l'heure ! cette fois-ci il est ouvert et une charmante dame nous accueille. Elle se met en quatre pour avoir des informations sur la piste et après plusieurs coups de fil nous conseille d'y aller "slowly"
Pierre se connecte aussi pour réserver les places dans l'avion de demain...
Tout cela nous mène à plus de 11 h et nous n'avons pas beaucoup avancé mais nous avons visité Camp Verde, petite ville très typique qui prépare son défilé de l'année pour le week-end qui arrive. Dommage qu'on ne soit pas là pour la fête !





Finalement nous décidons de rallier Phoenix en direct, de traverser la ville vers l'Est et de remonter la partie goudronnée de l'Apache Trail.
Nous sommes assez rapidement à l'entrée Nord de la ville mais il nous faut pratiquement une heure et demie d'autoroute pour rejoindre Apache Jonction.
Nous commençons à voir partout des cactus géants et surtout le soleil est revenu !
Arrêt rapide pour le pique-nique, nous terminons ce qui reste dans la glacière qu'on laissera ce soir à l'hôtel. Il n'a pas fait vraiment chaud pendant le séjour mais elle nous a bien servi... ne serait-ce que pour les bières fraiches... hein les gars ?

Nous nous arrêtons d'abord à Superstition Mountain Museum où nous admirons une jolie chapelle blanche, quelle surprise en entrant de voir qu'elle est dédiée au King Elvis !
Puis nous passons un moment dans un village reconstitué ; ce village de Goldfield a vraiment existé, il s'était bâti autour d'une mine d'or en 1883 puis abandonné ; aujourd'hui les bâtiments retapés renferment des boutiques souvenirs, des restaurants saloon et quelques édifices indispensables à l'époque : une prison, un bureau du sheriff, une maison des plaisirs, un saloon au plafond décoré de bottes... c'est assez sympa









Puis nous terminons notre trajet par une jolie balade au milieu des cactus à Lost Dutchman state Park dans la Tonto National Forest.
Il fait juste bon sous le soleil, une dernière marche qui nous plait beaucoup !










Nous n'allons malheureusement pas plus loin ; il y a de la route pour retourner au centre de Phoenix. Le motel est agréable (nous avons un jacuzzi dans la chambre) mais l'accueil pas sympathique du tout !
Nous arrivons à avoir l'adresse d'un restaurant pour notre dernière soirée car le quartier est assez désert...
Nous prendrons notre repas au Big Apple, repas classique américain -hamburgers, fish and chips, steack- bien bon, dans une ambiance typique en pleine discussion avec une serveuse très agréable... Quoi de mieux pour terminer notre séjour ?


BILAN DU VOYAGE


Tout d'abord un grand merci à ceux qui ont suivi notre périple et qui sont venus régulièrement lire le blog,  merci de vos messages les anonymes et les autres, cela fait plaisir !

Alors, ce voyage c'est :

22 jours
2800 photos triées,
4600 kms en voiture,
550 l d'essence, hé oui !
1 carte IGN et 1 GPS utile dans les villes, très peu de demi-tour !
14 étapes et donc 14 hébergements différents plutôt pas mal
3 grandes villes : San Francisco et Las Vegas que l'on a visitées, Phoenix que l'on a traversée
1 massif montagneux, la Sierra Nevada et 1 immense plateau, Le Colorado
1 survol en avion,
20 à 25 randos de 1 h à 4 h sans compter les rues en pente de SF et les trottoirs de LV,
2 cols à plus de 3000 m et la vallée de la mort à -86 m
des matins froids et 2 journées chaudes, le plus souvent il faisait juste bien
3 demies journées de pluie
1 énorme serpent + 1 énorme araignée, plusieurs lézards, quelques biches, plein d'écureuils
une petite vingtaine de restaurants dont 3 fast-food, 1 chinois, 2 mexicains, 1 italien + 1 pizzeria,
1 buffet géant,
5 diners dans la chambre et beaucoup de petits-déjeuners
19 pique-nique avec souvent des tables,
1 genou en compote (peut-être 2, JM ?)
1 indigestion vite guérie,
1 veste oubliée dans un hôtel + une trousse pharmacie, des clés perdues et retrouvées,
quelques packs de bière et quelques paquets de Twix
beaucoup de pommes et d'oranges dont une chaque matin à 11 h dans la voiture !
plein plein d'eau et de bonne humeur

et 9 heures de décalage à récupérer !

Deux coups de cœur pour nous 4 : Antelope Canyon à Page et Bryce National Park
Les bonnes surprises : Jean-Marie  - Horseshoesbend et Dead Horse Point
                                    Yolande - Monolake et Alabama Hills
                                     Pierre - Antelope Canyon
                                     Moi - Monument Valley et Little Wild Horse Canyon
Des jolies randos : Arches Trail à Red Canyon, Valley of Fire et Toodstools Hodoos
Les visites intéressantes : le Cable Car Museum pour tous et les hôtels de Las Vegas

Tous les 4 nous avons été surpris par l'immensité des lieux, par la diversité des paysages, par le travail de l'érosion et surtout par les couleurs...

Je pense que c'est cela qui restera le plus marqué dans nos mémoires : formes et  couleurs











Le regret lié à la fermeture des parcs s'est estompé, du coup nous avons découvert des endroits moins courus et tout aussi jolis....

et cliquez sur les photos pour mieux les apprécier !