Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

jeudi 23 juin 2016

Périgord - de retour


Entre deux averses la semaine dernière nous avons organisé une petite rencontre vers Sarlat.
Quand les nordistes, les catalans et les béarnais se retrouvent après 40 ans d'amitié ça donne ça :


Juste pour quelques nuits c'est un joli mobil-home qui nous abrite.
Deux magnifiques journées ensoleillées nous ont permis de nous promener, les deux autres jours ont été bien arrosés...
Une voie verte court entre Sarlat et Cazoulès, nous ne ferons que le trajet entre Carsac et Aillac, une jolie balade à pied.
A Aillac nous espérons trouver de quoi manger, il n'y a que des habitations, nous faisons donc le retour dans la foulée...10 kms sous la chaleur, avec des attaques de moustiques mais dans la verdure et en admirant les belles maisons périgourdines.... c'est tout plat, c'est bien...



Nous sommes ravis à Carsac de trouver une charmante brasserie qui nous sert à presque 14 h un plateau de spécialités régionales



La visite de Sarlat est incontournable.Nous y passerons toute la matinée.
Quelle jolie petite ville ! ce n'est pas la première fois que nous y venons, j'ai toujours autant de plaisir.
Je vais mélanger quelques photos prises auparavant.
Nous passons à l'office du tourisme et nous faisons consciencieusement le tour proposé après en avoir appris un peu plus sur son histoire : émergence de la Cité au 12 ièm et 13 ièm siècle, dévastée au milieu du conflit de la Guerre de Cent Ans puis âge d'or de la ville du 16 ièm au 18 ièm siècle avec de nombreuses constructions de palais, de couvents, de maisons bourgeoises très influencés par le style renaissance italienne.
 Nous commençons devant la cathédrale, l'ancien évêché accolé, face à la maison natale de La Boëtie -ami de Montaigne- et auteur célèbre puis nous faisons le tour de l'église ce qui nous permet d'en admirer la toiture et l'ancien cimetière.


                                                                                           



Nous continuons dans les ruelles pavées, la pierre ocre des façades, les toits de tuiles rouges, les nombreux bacs de fleurs et les glycines qui courent a-dessus de nous montrent à quel point Sarlat a voulu préserver son patrimoine.. C'est une des premières villes a avoir bénéficié en 1962 de la loi Malraux sur les secteurs sauvegardés. Depuis, de nombreux chantiers de restauration n'ont cessé d'embellir la ville.




Partout des coins charmants


                        

et nous arrivons à l'Eglise Ste Marie transformée en marché couvert avec ses immenses portes de fer. On y trouve toutes les spécialités du terroir : le canard, les noix, les pruneaux sous toutes leurs formes.
Derrière c'est la petite place du Marché-aux-oies où se font face l'hôtel de Gisson et l'hôtel de Vassal.



Le groupe d'oies posé au milieu de la place attire les photographes !


Nous finissons notre tour du côté de l'Abbaye St Claire et le long d'autres hôtels prestigieux et nous terminons notre matinée par un excellent repas au Présidial, ancien Palais de Justice de la ville.
Il continue à faire très chaud et après un peu de repos nous allons vers le Château de Marqueyssac et ses célèbres jardins suspendus... en fait sur un plateau en hauteur de la Dordogne.
Nous passons par La Roche-Gageac juste en bordure de la rivière et départ des balades en gabarres. La Dordogne est trop haute, les bateaux sont à quai.
Au loin les villages de Castelnaud et de Beynac, posés sur des pitons rocheux avec leurs imposants châteaux.







A Marqueyssac nous allons admirer l'art topiaire (la taille des buis) tout le long de la balade dans le parc
La jolie demeure est entourée de roses odorantes et les volets lavande tranchent sur la façade claire.




Nous filons d'un bon pas vers le Belvédère d'où nous admirons la vallée de la Dordogne et surtout le village de la Roque-Gageac, blotti au bas de la falaise entre l'eau et la roche.
Nous prenons les petits chemins cachés dans les bois, nous y faisons des rencontres surprenantes : un champ de drôles lutins, des panneaux féeriques....





En revenant vers le château, un jardin éphémère attire notre œil. Il y a toujours de belles compositions dans ces expositions. Les couleurs éclatent sur la pelouse.





Et enfin nous avons cette fameuse vue sur le jardin de buis qui fait la célébrité de Marqueysac. C'est superbe et nous ne pouvons qu'admirer le travail fourni par les jardiniers ! tout est en courbures, en boules, en sinuosités... comme un chaos de buis tombé là...







Et quand on se promène au plus près dans les allées le travail est tout aussi beau !



Jolie visite !
Le jour suivant il a plu des cordes, cela ne nous a pas empêché de rire et de nous amuser autour d'une pizza-partie !


Puis retour à la maison avec quelques arrêts.
Cazals dans le Lot avec son lac, son marché et son accueil chaleureux :




Barbaste dans le Lot et Garonne, fief d'Henri IV qui venait y passer des moments galants :


                          
Et St Justin, petite bastide landaise :





Encore une escapade bien sympathique !




6 commentaires:

chaourcinette a dit…

c'est beau ! c'est tellement beau ! Moi qui ne bouge plus de la maison je me plais à voyager sur ton blog....ce jardin de buis est juste sublime ! soit mes yeux et mes oreilles mamina !! je t'embrasse !!

lacampagneanicole33 a dit…

Bonsoir Mamina ! Bien qu'étant en "pause" je vais une escapade dans ton joli blog et çà vaut le déplacement !!! Tu as fait un magnifique déplacement et tu nous partage de très belles photos de quoi rêver que j'y fais un déplacement et çà j'aimerais bien ! Merci de ta visite j'ai constaté, sauf erreur de ma part, que sur blogspoot pas facile d'avoir des échanges de visites, mais peut-être que mon blog n'est pas très intêressant ce qui est fort possible hihi ! Je vais voir si je me suis inscrite à ta NL et le faire ! Bonne soirée et doux dimanche à bientôt ! bisous !

lacampagneanicole33 a dit…

Mamina sauf erreur de ma part je constate que ce n'est pas possible de s'inscrire chez toi il n'y a pas le module ! merci !

MamyS a dit…

Coucou Mamina!
À toi maintenant de nous faire rêver... Après tout, l'exotisme c'est toujours l'ailleurs de quelqu'un non?

Skyrgamur a dit…

Merci Mamina pour cette jolie balade périgourdine.

Mamina a dit…


Merci pour vos gentils commentaires !