Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

mercredi 25 novembre 2015

Tout doucement vers la fin du voyage...


Le parc Chobe au Botswana et les chutes Victoria au Zimbabwe 

Dimanche 27 septembre

Nous quittons assez tôt le camp Kwando par la C49, route très monotone mais goudronnée très récemment tout du long donc RAS...
En direction de Katima Mulilo nous croisons de plus en plus de voitures qui klaxonnent, qui ont des drapeaux aux fenêtres et de grands tissus sur le capot... une manifestation ? une fête ? un rassemblement ?
Nous aurons la réponse lors de notre arrêt à la ville pour prendre de l'essence.
Des voitures partout, des gens tous habillés du même tissu imprimé au nom de :"Mafwe Royal Etablisment - Chief Namili VII" Il s'agit en fait un important groupe ethnique de la bande de Caprivi qui fait ce jour là son grand rassemblement vers Linyandi.
Ils sont tous joyeux et se laissent facilement photographier.



Le passage de la frontière vers le Botswana sera long et pénible, nous faisons la queue sur les escaliers dehors au soleil, il faut de la patience, il y a devant nous un bus de touristes, il faut tamponner chaque passeport, payer le visa etc... On finit quand même par s'en sortir...
A peine plus loin voilà l'entrée du parc Chobe permettant  de longer la rivière Chobe qui se jette ensuite dans le Zambèze. Nous hésitons à emprunter cette piste de sable, il est midi, on risque de voir peu d'animaux et de ne pas profiter suffisamment.
Nous pique-niquons rapidement à l'ombre près de la barrière d'entrée, la gardienne papote avec nous et nous conseille effectivement de faire le parc plutôt le matin.
Finalement cette décision a été la bonne car sur la route menant directement à Kasane nous avons fait de belles rencontres.
Nous roulons sur cette voie goudronnée quand assez rapidement nous apercevons des groupes d'éléphants
juste sur les bas-côtés, à l'ombre des arbres, ils sont tout près de nous, placides... on ne les intéresse pas ! c'est ici que nous avons arrêté de les compter, nous étions déjà à 100 individus.
Un groupe ici à droite, puis 3 ou 4 à gauche et encore une dizaine un peu plus loin...nous n'en revenons pas !




Un groupe d'autruches qui nous regarde passer et à quelques centaines de mètres de nous 3 voitures sont arrêtées.... osons-nous espérer un lion ? hé bé oui !




Il est là, à l'ombre, accompagné de deux lionnes, l'une dort profondément à peine à l'écart et l'autre semble aussi se reposer, la patte nonchalamment posée sur une branche d'arbre...
Soudain le lion se lève, retourne la lionne qui est près de lui et la couvre... devant tout le monde ! nous n'en revenons pas, assister à une scène pareille est quand même plutôt improbable... à peine 1 mn et chacun retrouve sa place !




Nous nous demandons presque si nous n'avons pas rêvé mais nous avons enfin vu le lion.
On se rapproche du big-five, il ne nous reste plus que le léopard.... beaucoup plus difficile à trouver.
Nous sommes à la bonne saison pour voir quelques baobabs en feuilles


Puis nous arrivons à Kasane où nous nous installons au Chobe Safari Lodge.
Ce lodge reçoit beaucoup de visiteurs, petits immeubles et bungalows au bord de l'eau, c'est le lodge le plus grand depuis le début de notre voyage.
Nous avons deux jolis "rondavels" -hutte en bois et paille- au milieu des animaux qui s’ébattent sur les pelouses.
Proposition de nombreux safaris sur terre et sur l'eau.
J'ai déjà réservé pour le lendemain une sortie en bateau pour nous 4 avec Chobe Charlin Charters à partir de 15 h 30, nous avons donc le temps d'aller dans le parc tôt le matin comme prévu. Nous choisissons un game-drive qui partira à 6 h.
En attendant, fin d'après-midi cool, piscine pour Yolande et moi puis connexion et un pot avant le repas pour bien profiter de nos derniers moments de vacances africaines...




La décoration du lodge est très jolie et j'aime particulièrement ces mokoros taillés pour en faire des canapés garnis de moelleux cousins recouverts de tissus africains... on y est bien !




Lundi 28 septembre

Lever à 5 h 30 ce matin, départ pour le safari à 6 h
Nous sommes nombreux à attendre les jeeps et les chauffeurs guides à l'accueil de l'hôtel. C'est bien organisé et dès qu'une voiture est pleine -10 personnes-  elle part vers le parc.
C'est Innocent qui nous conduit. 
Il fait encore nuit -et froid- le soleil se lève doucement sur la savane,




Rapidement nous voyons nos premiers animaux, plein d'impalas que je ne prends même plus en photos...
Des buffles qui se battent juste devant des éléphants, un peu plus loin un immense troupeau dans la brume du petit matin qui se décide soudain à traverser le fleuve la trompe en l'air...



Et dans les eaux calmes du bord du fleuve une cigogne accompagnée d'un héron gris et d'un African Jacana.
Plus loin quelques hippos... 






De multiples arrêts pour prendre au passage quelques photos, un arbre à singes ;) et des guêpiers sur  des crottes d'éléphant -ça nous rappelle le cours du guide l'autre jour à Etsha-




Innocent s'agite, en liaison avec ses collègues, il change brusquement de direction et nous conduit rapidement sous un arbre... nous ne sommes pas les seuls mais peu importe... un léopard commence à bouger dans les branches ; d'abord nous ne voyons que son arrière-train, puis il descend doucement, se frotte un peu contre le tronc avant de s'enfuir dans la savane... quelle vision ! nous sommes ébahis !



 Ça y est, nous les avons nos big five ! incroyable ! quelle chance !


Mais le game-drive n'est pas fini... une nouvelle fois le chauffeur met le turbo en nous annonçant des lions... en effet, sur une zone bien dégagée, au milieu des herbes jaunes trônent une dizaine de lionnes et leurs petits... enfin pas si petits que ça car rapidement nous nous rendons compte que quelques-uns des jeunes commencent à arborer une crinière et un collier de poils...
Certaines lionnes sont imposantes, majestueuses et fières, les jeunes sont plus remuants et moins à l'affût







Puis l'une d'entre elles se lève, elle a d'ailleurs un collier émetteur autour du cou -pas étonnant qu'on les piste, vous voyez, nous ne sommes pas seul !- et l'une après l'autre les autres suivent, c'est magique !
Je surprends le regard d'un jeune lion, impressionnant...



 

 Encore une sacrée rencontre ! seuls en voiture nous n'aurions jamais pu les voir, nous sommes complètement dans le sable et même un des chauffeurs s'est ensablé ; nous sommes ravis d'avoir choisi l'option de nous faire conduire et guider.

Après toutes ces émotions nous nous arrêtons à proximité de toilettes et de tables de pique-nique (Ihaha Campsite ?) et Innocent  nous propose une boisson et quelques gâteaux secs qui sont les bienvenus car nous sommes partis ce matin le ventre vide.
Autour de nous des phacochères, quelques girafes et surtout une bande de singes chapardeurs qu'il faut chasser de nos tables.





C'est ensuite l'heure de rebrousser chemin, nous nous sommes pas mal éloignés du lodge. Nous verrons encore pas mal d'éléphants sur le chemin du retour, des koudous et des antilopes, une girafe qui prend peur...







Nous sortons du parc en gardant dans les yeux les magnifiques couleurs de cette savane, c'est notre dernier game-drive...
Et nous allons avec plaisir prendre un bon petit-déjeuner au lodge !



Pour finir la matinée nous avons de quoi nous occuper.
A 13 h nous devons rendre la voiture, les hommes s'occupent donc d'aller la laver et compléter le plein du réservoir, à 13 h 30 nous avons rendez-vous avec Charlin Charters pour confirmer la balade sur l'eau de fin d'après-midi et en attendant Yolande et moi nous allons faire un tour à pied dans Kasane.
C'est une petite ville frontière très active, beaucoup de touristes d'où les nombreux stands de souvenirs.
Nous nous promenons un bon moment, nous achetons quelques fruits pour le lendemain à Victoria Falls, il fait vraiment très chaud !


A 15 h 30 Otie est bien à l'heure pour nous récupérer au ponton du lodge, nous montons dans un petit bateau couvert d'une toile prévu pour 6, nous sommes nous 4, super !
Nous naviguons sur la rivière Chobe, celle qui bordait le parc ce matin.
Très vite nous voyions de nombreux oiseaux perchés sur du bois mort ou picorant dans les herbes, des crocodiles à l'affût ou en plein sommeil, des buffles occupés à brouter...








La plupart des gros animaux sont entourés d'une quantité d'oiseaux qui profitent des moustiques parasites logés dans leur peau ou tout simplement des petites bestioles mis à l'air lorsqu'ils remuent la terre.
Très vite nous sommes très proches des éléphants.
Nous resterons un bon moment admirer l'un d'entre eux plongé à mi-corps dans l'eau, tout proche de lui un hippopotame continue son festin pas dérangé du tout par les oiseaux qui lui nettoient le cuir....









Les bords du fleuve sont beaux avec leurs arbres majestueux.
Les antilopes s'approchent, les rolliers nous narguent de leurs belles couleurs, l'aigle pêcheur et le varan sont aussi de la partie, quant aux becs en ciseaux d'Afrique qu'ils sont drôles avec leurs casques noirs








Et toujours les troupeaux d’éléphants qui viennent se désaltérer. Un groupe traverse le fleuve devant nous mais de suite cela attire tous les bateaux ; je préfère quand nous sommes seuls dans un petit coin de la rive... notre petit bateau le permet.




Nous approchons doucement d'une île où broute un troupeau de cob à croissant, très reconnaissable à la marque blanche sur son postérieur. Entre leurs pattes un vol d'oies d’Égypte vient se poser, quelques pintades grappillent des moucherons et un crocodile s'approche dangereusement de notre bateau...







La fin d'après-midi approche, nous remontons tranquillement le cours du fleuve vers le lodge. Nous continuons à voir des éléphants partout, dans la savane et de chaque côté de l'eau. Nous ne nous lassons pas de savourer cette chance d'être ici..







Juste pour nous faire plaisir des girafes timides s'approchent de la rive et prennent une dernière fois cette pose si comique pour boire.



Le soleil descend à l'horizon, le ciel devient rouge, il est temps pour nous de rentrer...



mardi 29 septembre

Aujourd'hui nous passons au Zimbabwe.
Comme prévu un chauffeur nous récupère avec son minibus à 9 h, nous passons prendre deux autres couples dans des lodges voisins et en route vers la frontière.
Le passage est assez long, il faut faire la queue mais au hasard de ces haltes nous avons toujours quelqu'un à qui parler : un groupe de jeunes exubérants, des voyageurs déjà vus lors de notre circuit, des groupes qui nous racontent leurs aventures et de notre côté nous parlons aussi de notre voyage...
Changement de chauffeur et de véhicule.
Dès notre installation dans le bus Marcus, qui est aussi un peu "rabatteur" pour une agence de loisirs de Victoria Falls, nous propose soit des game-drive, soit du rafting sur le Zambèze, soit du saut à l'élastique, soit des tours en hélicoptère... nous nous laissons tenter par la dernière option et rendez-vous est pris dès
 15 h 30 de l'après-midi, il viendra nous chercher au lodge...
En attendant il nous dépose au Lokuthula Victoria Safari Lodge, un peu à l'écart du centre ville, et nous prenons possession de notre dernier hébergement : un grand bungalow avec cuisine, salon, terrasse et deux chambres... encore un bel endroit !
Nous grignotons quelques fruits sur la terrasse entourés de pintades et de petits singes chapardeurs... d'ailleurs ils nous dévaliserons la cuisine où nous avions fait l'erreur de laisser la fenêtre ouverte. Il restait quelques fruits dans le frigo qu'ils ont réussi à ouvrir et ils ont vidé la poubelle ! surprise du matin !




Marcus est à l'heure, arrivée à l'aéroport privé de l'agence, quelques consignes de sécurité et nous voilà dans l'hélico. Nous sommes tous les 4 à l'arrière, chacun près d'un large hublot, l'hélicoptère fera de grands huit au-dessus du site donc chacun à notre tour nous aurons des vues superbes... rien de plus à ajouter...









Face aux chutes nous devinons la balade que nous ferons à pied demain matin. Le tour dure 10 mn mais nous descendons sur le tarmac avec des images plein les yeux... tous ravis de cette excursion... pas donnée !
Nous sommes en saison sèche et certainement qu'au printemps les chutes doivent se révéler dans toute leur splendeur...
Au retour nous demandons à Marcus de nous déposer dans le centre ville, nous prendrons la navette de l'hôtel pour rentrer.

Victoria Falls est une jolie petite ville très commerçante et basée essentiellement sur le tourisme. Nous avons malheureusement manqué le marché, un peu à l'écart derrière la poste et nous nous sommes surtout promenés dans la Livingstone Way bordée de petits magasins.







Nous avons fait quelques achats, nous sommes sollicités par des petits marchands des rues et nous ne pouvons que rire le soir quand nous nous rendons compte avec Yolande que parfois les prix ont doublés le temps de descendre la rue !!! nous faisons de piètres marchandeuses !!!! tant pis !

Hésitation le soir : allons-nous au Boma - restaurant réputé pour son buffet - ou au restaurant du Victoria Lodge ? les deux sont à proximité à pied du bungalow.
Nous optons finalement pour le fameux Boma.... bof ! trop touristique à notre goût, bruyant, plein de monde, animation sympa avec des djumbés et un groupe de danses mais nous draper dans un tissu local avant de nous installer... on peut pas dire qu'on soit ravis, ravis !!! maintenant nous en rions ! la nourriture est bonne mais rien de particulier




Mercredi 30 septembre

C'est notre dernier jour, nous prenons l'avion à 13 h 50 pour Johannesburg, Marcus, toujours lui, viendra nous chercher à 11 h pour nous conduire à l'aéroport.
En attendant, la veille, lors de notre enregistrement au lodge nous avions demandé de nous réserver un taxi pour 6 h du matin de façon à être très tôt sur le site des chutes.
A 6 h nous sommes en attente devant le bungalow... nous attendrons 1 h, la réservation a été oubliée, pour le coup il a fallu un peu râler pour obtenir un taxi ! le gardien à la porte s'est démené pour nous et nous a tenu compagnie dans l'attente...



Du coup nous faisons un peu vite la balade au bord des chutes mais nous ne loupons quand même aucun point de vue ni aucune photo ; nous avons la chance de voir le célèbre "rainbow" arc-en-ciel dans le canyon, les embruns remontent jusqu'à nous, la promenade est très agréable.
D'abord la statue de David Livingstone, explorateur, missionnaire, qui a découvert ces chutes en 1855









 Au bout du chemin nous arrivons au pont qui sert de frontière avec la Zambie





Dernières photos sur les chutes et il nous faut rentrer.
Nous allons vite prendre un bon petit-déjeuner au restaurant du Victoria Lodge et nous avons la belle surprise d'être à table, en terrasse avec une superbe vue sur la savane et un joli point d'eau.
Ce sera notre dernier regard avant le départ et là encore nous sommes gâtés !






Voilà, le voyage est terminé
Nous partirons à l'heure, tous les vols se dérouleront très bien, nous n'arrivons à la maison que le lendemain après-midi.
Restent maintenant quelques souvenirs matériels... très peu... les autres sont dans la tête et en images.



Merci à tous ceux qui m'ont suivis, bon voyage à ceux qui vont s'inspirer de ce carnet et à bientôt sur une autre destination..

1 commentaire:

Coline a dit…

Voir tous ces animaux en vrai et en liberté, quelle splendeur.
Et les chutes...