Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

samedi 25 janvier 2014

Amsterdam

Il fait très moche en ce moment, les journées sont longues, la prochaine escapade (surprise de mi-février) est bouclée, j’entame donc le récit de nos petits voyages au hasard de quelques jolies villes assez proches.

Ce sera d'abord Amsterdam, 4 jours de découvertes fin février 2008, c'est déjà un peu loin... je ne pense pas que les choses aient trop changé.




Amsterdam est une ville où il fait bon flâner le long des canaux, ce n'est pas une ville très étendue et nous avons pratiquement tout fait à pied. Notre hôtel était situé dans le sud-ouest du plan ci-dessus. Nous étions près de Vondel Park, à 3 mn du RijksMuseum (le grand musée de la ville) et du Van Gogh Museum (16 et 18 sur le plan)


Tout a commencé par le cadeau commun de tous les amis pour l’anniversaire de mes x dizaines ! Amsterdam m’a vite tentée, nous étions allés en Hollande il y a plus de trente ans avec les enfants que nous avions surtout amené à Keukenhof et Madurodam… donc, cette fois-ci nous voulons plutôt approfondir notre connaissance de la ville et de ses musées. En plus, pour être certains d’éviter la foule et les longues files d’attente nous avons choisi de partir fin février, il n’y aura pas grand monde, nous savons qu'il y fera froid et gris… mais on ne peut pas tout avoir !
 
Hôtel et vol direct réservés sur Internet

Mardi  

Presque une heure et demie de retard au départ, nous quittons Pau avec 17 ° et un ciel bleu magnifique… nous arrivons en soirée à Amsterdam, 6° et couvert…
Direction la gare en sous-sol pour utiliser le train qui relie l’aéroport au centre ville, nous bloquons la file au guichet automatique, même en anglais les instructions nous échappent un peu, enfin nous voilà avec notre ticket aller-retour, nous n’aurons normalement plus à nous en occuper, d’autant plus que le retour se fera très tôt le matin. 
Nous montons dans les premiers wagons qui se présentent, Tram –ligne 5- j’avais bien potassé les guides, et nous voilà juste au bout de la rue de notre hôtel, dans le quartier des musées.
 
Il est déjà plus de 21 h 30, nous ressortons assez vite pour essayer de grignoter un petit quelque chose, nous passons près du Rijksmuséum, du casino, nous traversons la Leidersplein bien animée et nous nous contentons d’un « Kebab indien » (ça doit avoir un nom), on se régale et la sauce annoncée « petit, petit peu hard » par le serveur indien me prend quand même à la gorge… 
On a beau se serrer l’un contre l’autre et être emmitouflés, il ne fait pas chaud !




Mercredi

Petit déjeuner bien copieux et nous voilà partis dès 9 heures. Premier arrêt au Tourist Office (Liedseplein) pour acheter l’ «Amsterdam pass» qui nous donne droit au tram gratuit, à un tour sur les canaux, à pratiquement toutes les entrées de musée gratuites et à de nombreuses réductions. Nous l’avons largement rentabilisée grâce surtout aux entrées des musées. Le tram nous amène à l’autre bout de la ville, à la gare, et de là nous commençons la découverte à pied.
Amsterdam est une ville très animée, pas si grande que ça (780 000 habitants), très commerçante sur certaines artères, mais dès que l’on s’éloigne près des canaux c’est tout de suite plus calme. Par contre, il faut sans cesse faire attention aux vélos, ils débouchent de partout, on ne les entend pas et moi qui suis toujours le nez en l’air et qui m’arrête partout pour photographier, j’ai échappé plusieurs fois à l’accident…




Passage au Dam, cette grande place centrale où se trouvent la Mairie, le musée de Mme Tussaud, la Nieuwe Kerk (l'église nouvelle) -14 sur la carte- et un monument aux morts imposant mais pas très beau. Le temps est gris, il est encore assez tôt, nous ne nous attardons pas, ce n'est pas très chouette… (je pense qu’en été, couverte de terrasses et animée ce doit être plus agréable) nous entrons dans l’église où il y a une expo sur l’Afghanistan, nous admirons surtout la chaire et l’orgue.


 
Par quelques ruelles où nous commençons à nous familiariser avec les façades des maisons aux pignons si particuliers nous rejoignons l’Amsterdam Historical Muséum -2-. Il est installé dans les bâtiments d’un orphelinat (16 iès). Dans une des cours on voit encore un mur de casiers utilisés par les enfants pour ranger leurs affaires, quelques plaques murales illustrant la cité médiévale sont scellées ci et là. Visite très intéressante qui retrace l’histoire du développement de la ville, beaucoup d’installations interactives, on peut y passer beaucoup de temps… nous en faisons le tour tranquillement, très peu de monde !
Pour rejoindre le Bégijnhof (le Béguinage) nous franchissons une ruelle couverte qui présente une exposition temporaire sur la Maison d’Orange (dynastie régnante sur la Hollande encore aujourd'hui) en continuité du musée. Nous sommes face aux premiers immenses tableaux des peintres hollandais…





 



 

Le Béguinage est adorable, une ribambelle de petites maisons entoure de larges pelouses, c’est l’hiver donc peu de verdure mais les pavés gris, les façades de briques et les carreaux bordés de blanc donnent une atmosphère intime à ce lieu de recueillement pour femmes en recherche de spiritualité. 
D’ailleurs dans ce petit périmètre il y a deux églises, l’une cachée dans les maisons (ces églises clandestines permettaient aux catholiques de pratiquer leur culte en secret pendant la période protestante de 1578 à 1795) dans l’autre, au centre de la cour, un petit concert d’orgue se termine, nous en profitons un peu et gentiment on nous propose de rejoindre le buffet pour prendre une boisson chaude ! sympa !






Nous traversons l’Amstel (le plus grand et le premier canal de la ville) pour nous rendre dans le quartier de l’Université, là, des centaines et des centaines de vélos accrochés partout : aux rambardes des ponts, aux arbres, les uns aux autres, quelques garages à vélos aussi, même sur deux étages !! nous traversons sans cesse des canaux, à droite, à gauche, au détour d’une ruelle, après une avenue… presque tous ces canaux sont bordés d’arbres ce qui doit, l’été, apporter une belle ombre et surtout de la verdure…





Au passage je ne cesse d’admirer dans les vitrines des fleuristes les magnifiques bouquets faits avec beaucoup de gout et si peu chers ! ah ! si je pouvais en ramener !






Nous voyons notre premier pont levant près de la Mutplein très animée, puis le marché aux fleurs,-20- là encore je me régale… les boutiques sont installées sur des barges flottantes au bord du canal et proposent surtout des bulbes de toutes sortes. Sur la place se trouve la Tour de la Monnaie du 17 iès et son agréable carillon, passage par la Régulierstraat pour voir le fameux cinéma Tuschinsky, très original : en 1921 c’était un théâtre dont la construction associe le kitsch et le style art déco, nous rentrerons dans le hall qui abrite un café…








Bon, là, il est temps de s’asseoir un peu et de manger quelque chose, il est déjà 15 h ! un bon thé, un café, quelques viennoiseries typiquement hollandaises et nous repartons d’un bon pied… Devant la statue de Rembrandt et sa fameuse Ronde de Nuit nous reprenons un tram qui nous ramène à notre point de départ du matin : la gare centrale.

 

Nous voulons aller visiter l’Amstelkring Museum. 
Impossible au passage d'échapper au fameux Quartier Rouge ! des groupes de mecs hilares se postent devant les vitrines où des filles les attirent… pas joli, joli ! enfin, pas pour tout le monde ! j’avoue que je suis très gênée et mon regard ne quitte guère les pavés… c'est aussi le quartier des coffee shop... enfin, nous voilà dans le quartier chinois, tiens une pagode ! -autour du n°28-





Au bord d’un adorable canal se dresse cette demeure du 17 iès. Une église se cache dans le grenier d’où son nom « Our Lord in the Attic » ou « Le Bon Dieu au grenier " encore un endroit secret sous la répression des protestants.
La visite de cette élégante maison nous ravit : des sous-sols au deuxième étage c’est une demeure bourgeoise et au grenier, surprise ! une magnifique église sous les combles, comme dans les édifices du pays basque plusieurs rangées de galeries de chaque coté, un autel baroque surmonté d’un retable en faux marbre… comment ont-ils fait pour cacher ce lieu immense qui court dans les greniers de plusieurs maisons ?






Un rayon de soleil a fait son apparition et tout de suite la lumière change tout … j’en profite pour faire quelques photos où les couleurs ressortiront mieux et même un peu de noir et blanc
Nous flânons le long du canal profitant de la toute petite chaleur du soleil…Les maisons sont superbes, souvent de guingois, petit à petit elles s’affaissent sur leurs pilotis, presque toutes ont une poulie sous le toit pour permettre de monter les meubles qui ne passent pas par les escaliers trop étroits, le style des corniches et des pignons permet de déterminer la période de construction : ceux en escaliers sont du 17 iès, les toits mansardés du 19 iè, ceux en cloche du 18 iè etc… les maisons qui ont une seule rangée de fenêtres en vertical et de gros volets en bois rouges sont typique des entrepôts, c’est intéressant de tout observer et amusant de rechercher les époques ! Les façades sont toutes différentes, ici pas de volets et on devine aisément des bureaux, des lofts, des appartements très bourgeois, beaucoup de bougies aux fenêtres, c’est très cosy…






Nous entrons dans la Vieille Église toute proche où l’on installe une exposition d’art moderne, là aussi j’ai du mal ! un immense jeu de Mikado côtoie une chaire, un groupe de chaises est suspendu au-dessus de l’autel, une projection de photos sur un mur entre deux stations du chemin de croix, des mannequins de chiffons étendus sur des tas de sable, il faudrait qu’on m’explique ! ou alors, il n’y a rien à comprendre, juste regarder… après cela, ce sera terminé pour les églises, on a eu notre comptant aujourd’hui !
Puis, nous remontons vers l’hôtel en passant par la Nieuwmarkt et le long du canal aux sept ponts…L'imposante Waag, ancienne porte de l'enceinte médiévale de la ville, trône au milieu de la place.

Le soir tombe tout doucement, la lumière est belle et nous rend de beaux reflets sur l'eau.










Nous avons déjà bien arpenté le vieux Amsterdam, nous avons pas mal de kms dans les jambes. Nous allons vite nous mettre au chaud à l'hôtel.
 Après nous être rafraichis, nous ressortons à la recherche d’un restaurant vers la Leidersplein, ce n’est pas le choix qui manque : italien, indonésien, grec, chinois, pas grand-chose de typique sinon les Pancakes… nous finissons par trouver notre bonheur et ce soir, pas besoin de berceuse !

Jeudi

Ce matin nous avons décidé de « faire » les musées et ça tombe bien car dehors il fait un vent glacial… à nouveau un bon petit déj’ qui nous cale pour presque toute la journée et en route…
Le Rijksmuseum -16- est en travaux depuis quelques années, il doit rouvrir fin 2008 et en attendant il est possible de voir les 400 œuvres les plus célèbres dans l’aile Philips du musée, sous le nom de « the Masterpieces ». Franchement, on en voit déjà beaucoup et à moins d’être très fan on ne se sent pas lésé.
Équipés d’un audiophone qui nous permettra de mieux appréhender les techniques picturales, le sens donné aux tableaux et la vie des peintres, nous voilà à arpenter les différentes salles. Cette exposition retrace essentiellement le 17 iès, époque où le pays était un des plus puissants et des plus riches d’Europe, cette richesse provenant du commerce et de la navigation, les marchands fortunés favorisaient les arts et la culture. Les Chefs-d’œuvre du Rijksmuseum permettent de montrer cette période de prospérité (Siècle d’Or).
Après un passage en rez-de-chaussée par les salles d’expositions de maisons de poupées (pour grandes dames bourgeoises) de faïences de Delft et de différents objets précieux nous découvrons à l’étage les grands peintres hollandais : paysages d’hiver, portraits et auto-portraits, thèmes religieux et natures mortes, première explication sur l’art du clair-obscur puis deux grandes salles sur Rembrandt et sur ses élèves, une alcôve pour exposer « la Ronde de Nuit » dont l’histoire est particulièrement intéressante, nous faisons là une halte plus longue, deuxième halte émouvante devant « la Laitière » de Wermeer, le tableau est tout petit mais on est attiré par chaque détail… J’espérais voir « la Jeune Fille à la Perle », elle est au Mauritshuis de La Haye…
Nous étions pratiquement les premiers à prendre nos tickets, nous avons flâné et maintenant les salles se remplissent rapidement (scolaires et groupes 3 ièm âge hollandais, touristes de tous pays).

A trois minutes de là, le Musée Van Gogh -18- On a tendance à oublier que Van Gogh est avant tout un peintre néerlandais, il a été très productif en France mais n’y a passé en fait que 4 ans de sa vie (il y a quelques années nous avons vu sa tombe à Auvers sur Oise) Très beau musée, très intéressant, toutes ses périodes sont exposées ce qui permet de voir l’évolution du peintre, quelques tableaux mythiques, au dernier étage ses contemporains, ses amis, des croquis, ses lettres à Théo… un très bon moment, nous nous régalons ! Là aussi nous nous sommes fait aider d’un audiophone. Pas mal de monde alors que nous sommes en hors saison mais aucune queue ni aux caisses ni au vestiaire…

Les photos étant interdites, pas de clichés !






Il est près de 15 h, halte thé/café au restaurant du musée, visite de l’exposition temporaire dont le thème est « Ophélie » puis nous passons deux minutes à l’hôtel pour nous couvrir un peu plus et nous partons pour un tour sur les canaux en bateau-mouche. Nous prenons le bateau près du Casino -29-

Malgré une pluie fine qui a commencé à tomber je passe beaucoup de temps dehors à prendre des photos qui finalement ne seront pas réussies !!! J’en profite pour papoter (enfin, tout est relatif) avec deux colombiennes qui connaissent mieux Lourdes que Bordeaux ou Toulouse ! Cette balade nous a permis d’aller dans le port, vers le Nemo,-13- (musée des sciences et Technologie) et de passer devant les principaux centres d’intérêt de la ville.






Nous avons ensuite perdu beaucoup de temps à attendre un tram pour aller vers la Maison d’Anne Franck,-3- nous aurions mieux fait d’y aller à pied… mais comme il pleuviotait ! là aussi visite émouvante, dans un calme recueilli, (nous sommes cinq dans la maison), on comprend mieux les lieux, nous avons largement le temps de tout parcourir, sa chambre et les photos d’artistes qu’elle avait collées sur le mur donnent un coup au cœur… du coup, depuis le retour je relis son journal. La petite statue d’Anne, sur la place d’à côté, près de l’église, la montre toute fragile…




Nous rentrons à pied à l’hôtel, le temps est un peu plus clément mais il commence à faire nuit. Tout s’allume dans la ville, les rangées de façades sont particulièrement belles dans cette lumière, les pièces se découvrent derrière les vitres éclairées… je traine encore !
Ce soir, petit restaurant italien bien sympa !



 
Quelques photos de vélos abandonnés ci et là




Vendredi

C’est le 3 ième et dernier jour et nous pensions aller à l’extérieur d’Amsterdam vers Merken dans le Nord, charmant village de pêcheurs, parait-il ! le temps est très gris, venteux, et la pluie s’annonce… ça ne sert à rien de partir là-bas, on ne pourra guère en profiter. De toutes façons il nous reste à voir la Maison de Rembrandt, le Musée Van Loon et on improvisera au hasard de nos pas….






Porte fermée au Musée Van Loon, nous sommes trop tôt, pourtant nous sommes arrivés tranquillement à pied par le charmant canal des Antiquaires, qu’à cela ne tienne, allons au Musée Willet,-19- c’est le même genre, une maison bourgeoise du 17 iès (toujours le fameux siècle d’Or) avec son petit jardin à la française, ses cuisines en sous-sol, ses salons et salles à manger d’apparat, ses chambres très ornementées, ses tableaux de famille, sa magnifique vaisselle… bref une riche demeure d’époque ! dans l’après-midi nous sommes allés quand même au Musée Van Loon, nous avons préféré celle-ci...




 





De là nous allons vers la maison de Rembrandt -15- en passant par la Waterlooplein et son drôle de marché très… hippie, baba cool, rasta ??? je sais pas très bien… Et toujours les jolies devantures de café et les bulbes de fleurs de printemps qui pointent leurs nez. 
Nous arrivons juste devant une très ancienne maison en bois, c’est le plus vieux café d’Amsterdam (1695) elle est bien de traviole cette maison au bord de l’écluse mais sacrément photogénique !
 






Comme pour la maison d’Anne Franck, l’entrée dans la maison de Rembrandt se fait par la maison d’à coté, guichets, vestiaires, boutique, restauration, tout est très moderne et il suffit de franchir une porte pour retourner trois siècles en arrière… 
Que c’est émouvant de monter ces escaliers de bois sur les traces de ce grand peintre, de découvrir son lit-clos, ses collections de bustes, d’animaux empaillés, de coquillages qui lui servaient de modèles, de sentir presque encore les odeurs dans son atelier, de toucher la rampe montant vers le grenier, cela m’a toujours fortement impressionné de marcher directement « dans » les pas des grands hommes… jusqu’au moment où… 
Dans une pièce de l’étage, une vidéo nous montre dans le détail comment toute cette maison a été entièrement abattue et refaite à l’identique, à partir de tableaux, de croquis de l’époque… même les peintures des murs et chaque objet ont été reproduits il y a une petite dizaine d’années d’après les tableaux et les croquis de Rembrandt ! déception ! donc, tout est neuf ! bien vieilli mais neuf !... bon c’est bien fait, très bien fait même ! dans les salles de réception, là où il faisait commerce de ses peintures, les murs sont couverts de tableaux de ses élèves. Pas de photo non plus de l'intérieur !





Nous trainons sur la Nieuwmark et son joli marché, nous admirons une droguerie très ancienne avec encore ses étagères et ses bacs en bois et nous entrons dans un de ces vieux cafés amsterdamois plein de charme : ambiance très enfumée (ici pas d’interdiction !) groupes de jeunes devant leurs bières, photos des années 50, cuivres rutilants et… Sheila, très année 70, en vidéo ! en plus, Appelpie (tarte aux pommes, cannelle, chantilly) délicieuse !



 


Nous rentrons dans le Musée Van Loon car c’est sur le chemin, belle maison aussiet un portrait de la famille que je trouve assez émouvant, nous sommes en train de nous promener chez eux 300 ans après !




Nous montons ensuite tout en haut du magasin Metz and Co sur la Leiderstraat pour admirer la vue sur la ville, il s’est mis à pleuvoir (c’est aussi pour cela qu’on s’abrite dès qu’on peut…) et c’est à travers des vitres mouillées que nous surplombons les toits d’Amsterdam. De là, on observe bien la profondeur des maisons qui sont très étroites en façade, les jardins à l’arrière qui apportent des touffes de verdures et l’architecture des pignons et des corniches.




 

Nous avons encore de la ressource dans les jambes et une dernière curiosité à assouvir : une péniche habitée,-10- petit passage intéressant. A nouveau le jour tombe quand nous rentrons à l’hôtel, encore une exposition de photos à la Huis Marseille (on passait devant) et je crois que nous aurons fait cette fois-ci le tour de la ville et de ses trésors ! 




Un seul regret : le printemps ici, ce doit être super… mais beaucoup trop de monde pour nous dans les visites donc nous reviendrons mais que pour nous balader et profiter des environs…
Encore quelques photos dans la lumière du soir, petits achats dans les boutiques toujours ouvertes. Ce soir j’aimerais bien manger un rijsttafel dans un restaurant indonésien, c’est vendredi soir, ils sont tous plein ! nous nous rabattons sur de la cuisine grecque !


Quelques photos supplémentaires :






  







Le lendemain matin samedi départ à 5 h de l’hôtel avec un taxi jusqu'à la gare et petite frayeur en montant dans le train vers l’aéroport : vous savez ? le ticket aller/retour, hé bien, il n'était valable que pour la journée ! petite explication avec mon air le plus désolé possible et le contrôleur nous laisse monter !
Des skieurs et plein d’enfants dans l’avion, c’est le premier jour de vacances en Hollande. En arrivant à Pau, plein de grands-parents qui récupèrent leurs petits-enfants et les skieurs qui prennent le bus pour monter dans les stations… tout cela sous un ciel bleu, bleu, bleu et déjà 14° à 10 h ! 


Nous y étions !

 

4 commentaires:

claire67 a dit…

Merci pour cette belle promenade dans les rues d'Amsterdam.Quelques lieux que je reconnais, séjour fait il y 10 ans avec les enfants en Camping car et avec ses 8 m de long j'en garde un bon souvenir dans les rues de la ville !!!!!
Bon j'attends de savoir ou va le voyage surprise.

Anonyme a dit…

Ca me fait plaisir de voir cette ville où j'ai fait du péniche-stop il y a ...42 ans.
Contente de te suivre sur ton blog où les photos toujours belles se joignent à un texte promenade.

Coline a dit…

Bons souvenirs pour moi aussi. J'adore cette ville, où j'ai la chance d'avoir un hébergement gratuit, et les gens y sont très sympas en plus.

Anonyme a dit…

Que de souvenir a Amsterdam,j'y suis allé 7 fois en 42ans,la dernière fois c'était en 2011 avec ma chère et tendre après 10ans sans y être revenu...1999,2008(pour vous),2011,cette ville ne change pas,on y voit des homme statue vu 15ans auparavant,les bâtiments typiques et les maisons a pignons sont toujours les même,lol...L'ambiance de cette ville est particulière,que ce soit au printemps,automne ou hiver,en septembre c'est magnifique et le Voldenpark est a tomber,lorsque ses jardins sont fleuries et que le soleil tape.Dommage que vous n'êtes pas allé a l'Ortus Botanicus,autour du 8,12,15 sur votre plan je croit,de magnifique jardins tropicaux sous d'immenses serres,très bien paysagés 35/40° de température et un superbe jardin a papillons mais sinon votre tour est assè complet pour 3jours,les puces dans le vieux quartier Nord sont terribles aussi,dommage vous étiez logés pas très loin...