Les voyages de Mamina

Les voyages de Mamina

samedi 29 janvier 2011

L'Ecosse - Juin 2010

Petites histoires d' Ecosse

Voyage en Ecosse du 4 au 14 juin 2010


Difficile d'arriver à réaliser un circuit de dix jours en Écosse !
Il semble y avoir tellement de jolies choses à découvrir...
Après avoir bien évalué les kms (pardon ! les miles) et essayé de prévoir quelques balades nous n'avons que peu modifié les prévisions. Il nous a juste manqué du temps la première journée, entre récupérer la voiture (trop loin du centre) quelques courses pique-nique, se mettre à la conduite à gauche et sortir d'Edimbourg, nous avons pris un peu de retard...

Arrivée et nuit à Edimbourg
Culross, Stirlling, nuit à Callender
 rando vers le loch Katrine dans les Trossachs  nuit à Glencoe
Fort William - Ben Nevis
Mallaig et ferry pour Armadale ile de Skye - 2 nuits sur l'ile à Portree
Torridon, Loch Maree nuit à Poolewe -
Beauly - Loch Ness  nuit  à Drummadrochit
Blair Castle ,nuit à  Pitlochry
Edimbourg, visite de ville  2 nuits



Les Kilts

La mission, que j'ai acceptée, était pourtant quasi impossible : aller voir sous les kilts des écossais !!!!

Tout d'abord, facile de repérer un écossais en kilt, le kilt n'est pas un accessoire folklorique et pas question de s'en moquer ! il y a bien sûr, pour les touristes, le joueur de cornemuse posté à l'endroit stratégique au pied d'une tour ou devant un château, il y a aussi le garde de service, les portiers des hôtels etc.... mais aussi quelques hommes dans la rue qui arborent fièrement tous les accessoires car le kilt ne se porte pas seul ! Indispensables : le poignard glissé dans la chaussette, le sporran -bourse en peau de mouton- portée sur le devant et l'emblème du clan cousu à la boutonnière.




Nous avons eu la chance d'assister à la sortie d'une messe de mariage à Stirling -mariage très chic- et d'y voir tous les Mac Leod, les Mac Arthur, les Mac Intosh, les Mac Donald, les Mac Enzie, les Campbell, les Frazer et tous les autres réunis !!! Ils étaient tous plus beaux les uns que les autres,
vieux élégants et dignes, jeunes à fière allure et sexy.... c'est le seul mariage où j'ai vu tous ces hommes attirer plus le regard que la mariée ou les femmes chapeautées, pourtant elles aussi d'une rare distinction...





Chaque membre de clan porte un tartan différent, il faut plus de 7 mètres de tissu pour faire le kilt, le tout en pure laine, le poids est impressionnant. Les Mac Leod sont de l'ile de Skye, les Mac Donald sont les plus anciens, le marié et sa famille semblaient être des Sinclair.
Dans notre uniforme Décathlon nous avons essayé de nous faire tous petits, impressionnés que nous étions par ces Highlanders pure souche !!
Et pourtant, très chaleureusement, l'un d'entre eux, élu de la communauté paroissiale, nous a proposé de nous faire la visite de l'église.... quel bon moment !

Mission ratée ce jour-là.... mais je n'avais pas dit mon dernier mot !

Quelques jours plus tard, devant le Eilean Donan Castle, un joueur de cornemuse visé à l'entrée du pont, impassible malgré le vent qui souffle fort.... aurais-je mon jour de chance, Eole sera-t-il de mon côté ?
 Raté une nouvelle fois malgré une longue attente !!!




D'autres rencontres au hasard de nos balades mais ces écossais-là étaient accompagnés et je craignais l'écossaise !



Dernier jour à Édimbourg, visite du château où moult soldats de la garnison promènent leurs kilts sur les remparts, enfin j'ose m'approcher.... ils pensent que je veux poser avec eux et très gentiment se prêtent au jeu, zut ! Encore une fois raté !!!



Et puis, juste avant de partir.... enfin la clé de l'énigme !



Tout çà pour çà.... bof !  Surpris  Clin d'oeil

Les fleurs et les jardins

Les Anglais ont la réputation de couper leur pelouse avec des ciseaux..... les Écossais ce doit être au coupe-ongles !!!!
Partout des jardins extrêmement bien tenus et coquets ; il suffit d'un mètre carré disponible pour y faire pousser une profusion de fleurs, pour y poser une chaise sur un mouchoir de verdure.



Le dimanche était « journée nationale des jardins » ce qui nous a permis de visiter quelques réalisations de particuliers, nous avons aussi passé du temps à Inverere Gardens à Poolewe, à Dunvegan sur l'Ile de Skye, à Blair Castle , à Holyroodhouse à Edimbourg. par contre il nous a manqué une demie-journée pour le Botanic Garden...

En plus la nature sauvage était magnifique ; nous sommes arrivés en pleine floraison des rhododendrons, des genêts et des ajoncs et parfois nous avons emprunté des routes bordées de haies de ces fleurs. L'air était plein de l'odeur des massifs....



Quant aux parterres, je ne sais pas comment ils font, tout fleuri en même temps ! Les pavots, les lupins, les ancolies, les azalées.... toutes ces fleurs qui ont besoin d'une terre riche, bien arrosée, d'un climat plutôt doux... car, bien qu'à la même latitude que Moscou, l'Ecosse bénéficie du passage au large du Gulf Stream.

Dès que le coin est un peu abrité, dès qu'une baie se niche face au soleil... alors c'est l'éclatement des espèces et des couleurs !



J'avoue que je n'imaginais pas une Écosse aussi colorée !

Les animaux

Quelle chance, au hasard des balades de regarder un aigle planer au-dessus de nous, d'observer les hérons fouiller dans la vase, de tomber sur un troupeau de cerfs et de biches en train de paitre dans un bois et d'entendre « beugler » les phoques et de les voir se dorer au soleil alors que nous pique-niquons face à la mer....
Quant aux moutons, je pense qu'ils sont plus nombreux que les Ecossais eux-mêmes quant à mon préféré c'est définitivement le boeuf des Highlands avec sa drôle de frange sur les yeux !!!






Les châteaux

Château hanté, château en ruine, château royal, château au bord d'un loch, château blanc immaculé, château au milieu d'un parc, château posé sur un rocher.... il n'y a que l'embarras du choix et il est fort possible de faire des châteaux à visiter le seul thème d'un voyage en Écosse !
Nous n'avons pas dérogé à la règle et il faut dire que nous n'avons jamais été déçu, chacun est si différent !
Nous n'avons vu celui de Stirling que de loin ayant loupé l'heure des visites, celui de Dunvegan sur l'ile de Skye conserve de nombreux souvenirs de la famille Mac Leod,, Eilean Donan doit être le plus photographié au milieu de l'eau, de Urquhart au bord du Loch Ness il ne reste pas grand chose, le Blair Castle est magnifique : collection de bois de cerfs, parc et jardins superbes et en plus on peut s'amuser à se déguiser, quant aux deux derniers que nous avons visités à Edimbourg, le château Royal en haut de la ville et le Hollyroad Palace, résidence de la reine lors de ses visites en Écosse, impossible de les comparer !
Jamais trop de monde, moments agréables parfois un peu émouvants comme la chambre de Marie Stuart ou drôles comme les ronflements des prisonniers dans les geôles du château Royal






Les cimetières

De grandes pelouses vertes, des pierres posées de guingois, des moutons qui s’y sentent à l'aise, parfois une chapelle, souvent une grille en fer rouillée....
Un vrai plaisir de s'y promener et de tenter de faire revivre les drames familiaux ou les fins de vie heureuse. La promenade digestive du soir nous a souvent conduit dans ces lieux calmes, verdoyants et apaisants.



Les B& B

Hormis les hôtels à Edimbourg que nous avions réservées par Internet et ne sachant pas trop comment allait évoluer nos étapes nous sommes partis sans trop nous préoccuper de nos nuits !
A 4 nous avons pris quelques risques car la saison battait son plein, le temps était très clément et en plus des étrangers les Anglais aussi prenaient leurs vacances !!!!
Finalement, même si nous avons été parfois séparés de quelques rues, tout s'est bien passé et nous avons fait quelques jolies rencontres....

Première nuit à Callender dans un petit hôtel (tout est plein ailleurs) -village agréable dont nous avons fait le tour en soirée


Nuit suivante à Glencoe chez Freddie, une hôtesse charmante qui s'installe avec nous au petit déjeuner, nous restons papoter avec elle ; elle est dynamique, souriante, gaie, drôle, nous parle avec humour des écossais, avec émotion de sa région et avec amour du climat !


Les deux nuits sur l'Ile de Skye nous auront valu pas mal de recherches mais nous sommes super bien situés face à la mer, à l'entrée de Portree.... cela nous permettra de magnifiques lumières le soir ! Ce sont Alan et Meg qui nous accueillent, d'ailleurs plutôt Alan.... Dans ce job de B&B nous avons remarqué que ce sont souvent les hommes qui font l'accueil.... et la parlote ! Nous déjeunons avec deux allemandes et une américaine, nos amis sont dans une autre maison, il nous faut donc nous montrer polyglottes !


Le lendemain, nuit à Poolewe – première et dernière rencontre avec les midges- l'accueil est super sympa et ensuite.... nous ne verrons plus personne !!!!


A Drummondrolich nous nous offrons une nuit dans une chapelle ! Le B&B est en effet aménagé dans une ancienne chapelle... c'est le luxe.... mais il n'y a plus rien d'autre de libre, nous sommes au bord du Loch Ness et ici il y a du monde.




Notre dernière nuit en dehors d'Edimbourg, nous la passons dans la petite ville de Pitlochry que nous aurons arpentée de long en large avant de trouver un hébergement, puis un restaurant, puis pour le plaisir !





J'ai trouvé que c'est une formule très agréable qui favorise les rencontres ; il faut compter une moyenne de
 70 € la nuit et petit-déjeuner pour deux


Les villages

Après avoir traversé des kms de lande désolée quel plaisir de trouver des petits villages tout coquets et colorés....
C'est ça que j'aime l'autre coté de la Manche, de jolies façades en camaïeu, des bow-windows où se love un canapé profond, le « Home sweet Home » quoi !


 

Les lochs et la randonnée -

C'est en grande partie pour ses lochs et la possibilité de faire de la rando que nous sommes allés en Écosse.
Grâce à Internet -site de randos et Google Earth- j'avais déjà repéré de jolies balades et imprimé quelques circuits.
Nous nous sommes bien promenés à Culross, adorable village face à Edimbourg et après la visite loupée du Chateau de Stirling il était temps de chausser nos godillots pour faire un tour vers le lac Katrine dans les Trossachs. C'est plein de genêts, de rhododendrons...
Le lendemain belle averse quand nous nous arrêtons pour pique-niquer au bord du Loch Tay et ce temps couvert nous dissuade de monter le Glen Etive... les paysages sont pourtant beaux, impressionnants, majestueux !








































A Glencoe nous retrouvons un ciel plus clair ce qui nous permet d'aller à la recherche d'une cascade à Kinlochleven -une petite heure de marche- et de faire (en voiture) le grand tour du lac. C'est calme, reposant... ici le loch est relié à la mer donc plein d'algues sur les grèves et des bateaux de plaisance à quai.

















Autour du Ben Nevis de nombreux chemins nous mènent sur les hauteurs ou au fond de gorges verdoyantes. Nous choisissons de faire 2 heures de marche qui nous dégourdissent bien les jambes !
Sur l'île de Skye aussi il y a de quoi faire... mais entre les visites et l'envie d'en faire le tour nous prendrons quand même le temps d'un bon bol d'air sur un sentier côtier. C'est souvent le soir, en cherchant un petit restaurant, souvent éloigné des B&B, que nous en profitons pour découvrir les villes et villages sinon, nous sommes beaucoup dans la nature... Qu'elle est belle cette île de Skye...






























Plus au Nord, lorsqu'on longe la côte ouest de l'Écosse on passe alors dans des paysages fabuleux ! Le loch Torridon, le loch Maree, le loch Ewe sont superbes. De Poolewe nous sommes partis une bonne demie-journée à la rencontre d'un petit loch perdu dans les montagnes  le loch Kernsary, 10 kms de bonheur !
Quant au fameux Loch Ness, immense, touristique, difficile de l'approcher vraiment, ce ne sera pas notre meilleur souvenir !
Un autre endroit chouette : la Queen's view du côté de Pitlochry que nous avons bien appréciée en fin de journée.






Edimbourg

Nous avons adoré cette ville d'autant plus que nous avons eu la chance de la visiter sous un beau soleil  et une douceur toute relative malgré un vent bien présent.
Une première approche le premier jour de notre arrivée en flânant un peu dans la soirée puis deux jours à la
visiter de façon plus approfondie avant de repartir.
On a d'abord l'impression d'une ville grise tant les bâtiments imposants marquent leurs territoires mais très vite les couleurs vives des devantures mettent de la gaieté dans l'ensemble et surtout la verdure et l'eau qui entourent la ville lui donnent de la légèreté.
La ville est aussi très animée, des gens très guindés, des originaux, des groupes devant les pubs, des jeunes qui sont là pour s'amuser... c'est cosmopolite, c'est tolérant, c'est ouvert...


























Nous y étions !


2 commentaires:

Delf a dit…

Quelles belles photos d'Ecosse! je n'en avais pas vu encore...les paysages, les couleurs et les kilts!!!
Vivement qu'on suive vos aventures cambodgiennes. Bon voyage

marie-jo a dit…

comment ? Henri avec un kilt ? Je n'y crois pas ! Où est passé le string ?
Magnifique reportage qui a ravivé mes souvenirs, déjà lointains. Nous avions longé le canal calédonien et mangé dans un pub à Fort Augustus après avoir filmé (Jean) les bateaux de plaisance franchissant les écluses. Bien entendu, le romantique loch Ness et les non moins romantiques touristes béarnais (certains s'en sont défendus mais je n'en ai rien cru. J'ai même une photo de mon petit frère Francis (le dur à cuire) une fleur d'églantine dans la bouche en train de faire du charme à sa femme. Pour te dire le miracle écossais, ça existe ! On ne parle que de la douche pas assez des miracles ! :D Je passe au Cambodge, il est tard, je le ferai demain matin. Pardon d'avoir été si longue à aller sur ton blog, je crois tout simplement que j'avais oublié ! Quelle tête !